Souhaitons tous la bienvenue à Loren. On espère que tu te plairas dans notre petit paradis.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

BONJOUR BONJOUR !
Et bienvenue sur Mononoké,
Avant tout, n'oubliez pas de passer par le règlement =D
Venez incarner un personnage du monde de Miyazaki (Sorcière, démon, humaine hôtesse, esprit...)
et rpgez à volonté !
Mais n'oubliez pas le Studio Ghibli !
Ensuite, allez faire noter vos rps pour pouvoir demander des avantages...

Membre d'Or de la rentrée.. ÄNSEL
La top signature de la rentrée est celle de...ÄNSEL
Le plus beau pseudo est... YUBABA


Tous les nouveaux membres peuvent bénéficier du cadeau de bienvenue :
LIEN

Pensez à aller faire noter vos rps !
LIEN

Partagez | 
 

 De petites lumières (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Annabelle
Modératrice graph' junior


Messages : 9
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 29

Votre Personnage
Age: 16 ans
Sexe: Féminin
Métier:

MessageSujet: De petites lumières (Libre)   Jeu 3 Juin - 2:21

Cela se passait dans une grande et belle forêt verdoyante. A l'intérieur de celle-ci, dans un lieu reculé, se trouvait un grand et vieux château. Malgré la présence de cette construction humaine cela ne gâchait absolument pas le paysage. La forêt n'avait pas été saccagée pour la construire. Ce château donnait l'impression d'avoir toujours été là. Et le fait que des animaux s'en approchaient sans crainte le montrait bien. Ce château avait pendant très longtemps été la demeure du magicien Hauru et de son épouse Sophie. Cependant ils avaient comme disparu. Personne ne savait ce qu'ils étaient devenus et le château avait finit par sombrer dans l'oubli. Malgré tout il n'était pas inhabité. En effet, depuis environ un an, une jeune demoiselle y vivait en compagnie de ses deux chats. C'était une gentille et timide sorcière portant le prénom d'Annabelle. Environ un an auparavant, alors qu'elle avait quitté ses parents pour partir en apprentissage, elle avait été prise dans une violente tempête alors qu'elle était en balai. Elle était tombée et s'était évanouie. A son réveil, elle se trouvait dans le château. Ses chats lui avait alors dit qu'elle avait été amenée là par une personne portant une cape blanche. C'est pour remercier la personne qui l'avait sauvé que la jeune fille était restée habitée au château depuis cet évenement. Cependant, bien qu'un an se soit écoulé, elle n'avait encore rencontré personne. Pourtant elle ne voulait pas partir. Les lieux entourant le château était si beaux et tranquilles qu'ils lui convenait à merveille. Son pouvoir étant lié à la nature elle ne pouvait pas trouver de meilleur endroit. Telle était la raison de la présence d'une jeune fille dans le château.

La demeure comportait plusieurs étages très vastes. Elle était tellement grande pour une personne est ses animaux. Quand on se trouvait devant le château et qu'on levait la tête, il était possible de voir un petite balcon à une des pièces du premier étage. Cette pièce n'était autre que la chambre dans laquelle Annabelle s'était réveillée lors de son arrivée en ce lieu. Depuis elle l'avait gardé et passait une grande partie de son temps à l'intérieur quand elle n'était pas dehors à se promener avec ses animaux. Or si un petit oiseau venait se poser sur le balcon et regardait à l'intérieur, il pourrait remarquer une chose. La pièce était totalement vide. Annabelle n'était pas là. Pourquoi ça? Vous allez l'apprendre. Il faisait si beau en cette après midi de juin que la jeune demoiselle avait décidé d'aller se promener un peu dans la forêt. Ses petits amis félins l'avait suivit sans la moindre hésitation. Il vous faut donc lecteur marcher à travers la forêt, cette forêt rarement foulée par un être humain, pour rejoindre cette jeune fille qui nous intéresse.

Annabelle se trouvait à environ une heure de marche du château. Assise dans un champs fleuri elle caressait délicatement Praline, sa belle petite chatte blanche. A ses côtés, assit dans l'herbe se trouvait un félin entièrement noir, du nom de Yuuki, qui était en train de sentir une fleur. Intéressons nous maintenant un peu plus attentivement à la jeune sorcière. Annabelle était une jeune fille plutôt petite et menue. L'une des première choses que l'on remarquait quand on la regardait c'était la délicatesse de ses traits, la finesse de sa silhouette et la douceur qui se dégageait d'elle. Elle semblait incapable de faire du mal à qui que ce soit. Elle avait de très longs cheveux mêlant le blanc et l'argenté qui lui arrivait tout en bas du dos. Elle avait les yeux bleus et toujours un regard doux et un visage souriant. Elle portait une robe une robe blanche avec quelques touches de vert qui se combinaient à merveille avec le ruban qu'elle avait dans les cheveux. C'était une charmante demoiselle qui était très aimé de tous ceux qui la connaissait.

Le champs dans lequel elle se trouvait ne semblait pas bien différent de n'importe quel autre champs du monde. C'est ce que beaucoup de personnes penseraient en tout cas. Et elles auraient tort. En effet, ce champs-ci avait une particularité qui le rendait magique et féérique aux yeux de la douce jeune fille. Cette particularité était l'une des raisons pour laquelle Annabelle était venue dans ce lieu et pas un autre pour sa promenade un peu tardive. Vous devez vous demander pourquoi cette promenade serait un peu tardive. Eh bien je vais vous le dire. L'après midi était déjà bien avancé quand la jeune fille avait quitté le château. Elle se doutait donc qu'il commencerait à faire nuit au cours de sa promenade. Or ce champs fleuri était un endroit merveilleux la nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loren
Membre


Messages : 33
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 20
Citation personnelle : Tant qui à de la vie, y a de l'espoir!
Pseudo : Givra

Votre Personnage
Age: 50 petites année
Sexe: Féminin
Métier: .......

MessageSujet: Re: De petites lumières (Libre)   Dim 1 Jan - 4:22

(Je m'autorises à rentrer si ça ne te dérange pas =D)

La nuit commençait a tomber, mais c'était le moment de la journée que je préférais. Je me baladais sans but précis, j'étais simplement emportée par le vent doux qui caressait mes cheveux et m'apportait au nez les parfums raffinés des fleurs. Je courais dans l'herbe les pieds nus, savourant la fraicheur du sol.
Ho comme je me sentais bien! Je n'avais pas besoin d'ouvrir les yeux pour voir le paysage, je le connaissais par cœur, mais pendant la journée se paysage est moins beau, ce n'est que la nuit que cette plaine dévoile sa vrai beauté. Une beauté mystérieuse, et difficile pour certains à comprendre. Mais pour nous, esprits de la forêt, ça n'est pas une énigme, c'est simplement notre vie.
Je savais parfaitement où se cachait les nids des oiseaux dans les arbres, je savais aussi que plus loin se cachait un terrier de lapin... et je savais aussi que chaque arbre ici contenaient une émotion bien particulière et me ruisseau plus loin, je m'y baignait souvent.

Enfin, j'ai ouvert les yeux et je me suis trouvée dans le fameux champs étincelant. Je l'avais appelé comme ça, parce que je n'aimais pas donné le nom d'étoiles aux planète dans le ciel. Je préfères toute leur donné un nom, mais je changeais toujours les noms puisque je ne les retrouvais plus ensuite. Je suis bête, mais je trouve que le mot "étoile" les rend toutes pareils... Et je sais qu'elles sont différente. Hélas, elle n'étaient pas encore arrivées... Alors je me suis allongée dans l'herbe et j'ai observé et j'ai attendu.

Soudain, un bruit de pas arriva à mes oreilles, quelqu'un avançait.
Un humains? Me suis-je demandée avec enthousiasme, alors j'ai regardé. Oui, ça y ressemblait, mais ce n'en était pas ça. Je croyais que c'était plutôt une sorcière, mais je n'en étais pas sûr. Alors je me suis levé et j'ai courus vers elle. Dés que je fus assez proche je lui ai pris les mains et je lui ai demandé:


"Qui es-tu toi? Tu es une humaine hein? Pas vrai? Je l'espérais encore, même si j'étais sûre que non. Ou alors tu es une sorcière?! c'était déjà plus logique J'aime les deux de toute façon."

Il est aussi possible qu'elle soit un esprit comme moi après tout... me suis-je dis ensuite
J'ai lâché ses mains, j'ai tourné sur moi même et me suis assise sur l'herbe. Je lui ai souris et en regardant le ciel je lui ai dit:

"De toute façon, qui que tu sois, je suis sûre que tu es venue pour le spectacle n'est-ce pas? Moi, je suis là pour ça en tout cas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Annabelle
Modératrice graph' junior


Messages : 9
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 29

Votre Personnage
Age: 16 ans
Sexe: Féminin
Métier:

MessageSujet: Re: De petites lumières (Libre)   Ven 13 Jan - 12:01

Annabelle caressait tendrement sa chère petite Praline quand soudain il lui sembla entendre un bruit. Elle leva la tête et vit soudain surgir dans son champs de vision un visage. Celui d'une jeune fille. C'était si soudain qu'elle ne put s'empêcher de sursauter. C'était une réaction plutôt normal vu qu'après tout elle ne s'attendait pas à cela. L'inconnue lui prit les mains et lui demanda si elle était une humaine, puis après si elle était une sorcière. C'est grâce à ces questions qu'Annabelle devina la nature de la personne en face d'elle. L'inconnu était une demoiselle esprit. Elle savaient que les esprits existaient et se doutait qu'il devait y en avoir dans cette forêt, mais c'était la première fois qu'elle en rencontrait un. Quand l'esprit lui dit qu'elle aimait les humains et les sorcières, Annabelle sourit avec bienveillance. Elle ne connaissait pas l'inconnue, mais elle sentait qu'elle était joyeuse de nature, gaie, expensive et gentille.
"Je suis une sorcière et je m'appelle Annabelle.", dit-elle doucement avant d'également lui présenter ses deux compagnons, Praline et Yuuki. Ces derniers regardaient l'inconnue avait curiosité. La demoiselle esprit s'assit dans l'herbe et fit par de la raison de sa présence qui était semble-t-il la même que celle d'Annabelle. Si elles se trouvaient là c'était pour voir le spectacle: celui des lucioles voletant par centaines dans le champs. Un soir, presque un an avant celui-ci, alors qu'elle s'était un peu perdue et cherchait le chemin du château, Annabelle s'était assise dans l'herbe avec ses compagnons pour se reposer et s'était retrouvée en quelques minutes entourée d'une nuée de lucioles. Ses petites boules de lumières dans la nuit était si belles et le spectacle était si beau que, depuis ce jour là, Annabelle revenait régulièrement pour profiter de ce moment magique. La gentille sorcière regardait toujours l'inconnue, assise non loin d'elle, quand tout à coup il lui sembla appercevoir quelque chose. Elle tourna un peu la tête et sourit en voyant une luciole posé sur une fleur proche. Le champs se remplit bientôt d'un certain nombre de ses congénéres. Elle regarda dans un silence religieux pendant quelques minutes, avant de sortir sa petite harpe de son sac. Quelques notes puis une douce musique se firent entendre. La musique faisait partie des passions de la petite sorcière et elle aimait en faire profiter ceux auxquels elle tenait, comme Praline et Yuuki par exemple. De plus, son année passait à vivre dans cette forêt lui avait appris que les animaux étaient sensibles à la musique. Elle les apaisait et les rendait joyeux. A travers la musique, Annabelle exprimait souvent ce qu'elle ressentait. Et à cet instant il s'agissait de paix intérieure et de bonheur. Sa musique était vraiment très douce, comme une berceuse ou une ballade. Cette musique était aussi une façon de remercier les lucioles. Chaque soir, elles régalaient les yeux des habitants de la forêt ce beau spectacle. En plus c'étaient elles qui lui avait permis de retrouver son chemin dans l'obscurité, le jour où elle s'était perdue. Annabelle voulait donc leur montrer sa reconnaissance et il lui arrivait souvent de jouer pour elles.

(Ca ne me dérange pas du tout. =) Au contraire ça me fait plaisir qu'on me réponde. Désolée pour le retard j'ai été occupée.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loren
Membre


Messages : 33
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 20
Citation personnelle : Tant qui à de la vie, y a de l'espoir!
Pseudo : Givra

Votre Personnage
Age: 50 petites année
Sexe: Féminin
Métier: .......

MessageSujet: Re: De petites lumières (Libre)   Ven 3 Fév - 21:20

La belle sorcière commença a jouer une petite mélodie qui faisait écho dans toute la plaine. Les Lucioles commencèrent à s'envoler dans le ciel en suivant la douce musique. C'était un instant magique que je passais avec Annabelle. Ses chats s'assirent et fermèrent les yeux et semblait petit à petit s'endormir. J'ai posé ma main sur l'un deux, il ne bougea pas alors j'ai continué à le caresser. Les chats sont plutôt rare dans la forêt, il faut aller dans les village pour les trouver. Mais ses deux là était trop chou et leurs maitresse était aussi magnifique.
Je l'ai regarder jouer de la harpe et je me suis sentie seule. Elle, elle avait ses compagnons et même s'ils vivaient loin de tout, ils ne se sentiraient jamais seuls et elle non plus... Alors que moi... Même si je vis dans la forêt avec des animaux... Je n'avais pas de vrai ami ! Je l'enviais beaucoup jusqu'à éprouver un peu de jalousie. Mais j'ai refoulé se sentiment en moi et pour me changer les idées, j'ai prit une feuille par terre et je l'ai ramener à ma bouche, j'ai soufflé et un son harmonieux avec la mélodie de la sorcière s'en échappa.
Je l'ai donc accompagné dans ce concert pour les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Annabelle
Modératrice graph' junior


Messages : 9
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 29

Votre Personnage
Age: 16 ans
Sexe: Féminin
Métier:

MessageSujet: Re: De petites lumières (Libre)   Mar 21 Fév - 21:15

Annabelle jouait paisiblement pour ses amies lucioles qui volaient dans le ciel. De leurs côtés, Praline et Yuuki, les deux félins, profitaient pleinement de la belle musique de leur chère et tendre maîtresse. La petite Praline se frottait en ronronant contre Annabelle et Yuuki se tenait non loin de là et regardait le spectacle en souriant. Il sentit tout un coup une main se poser sur sa tête et le caresser. Comme il était parfaitement détendu et qu'il était qui plus est de nature calme et réfléchie, il ne réagit pas. La personne qui le caressait était la demoiselle esprit. Il n'y avait donc aucune raison de s'inquiéter. Elle aimait sûrrement les animaux et comme les chats ne pouvaient être trouvés dans une forêt d'habitude, elle devait avoir eu envie de le caresser. C'était une explication possible. Cependant, tandis qu'elle le caressait, Yuuki sentit soudain comme une tension dans l'air. Il observa discrètement l'inconnu et vit dans son regard que quelque chose n'allait pas. Elle regardait dans la direction d'Annabelle d'un air tout triste et avec en même une lueur dans le regard qui semblait indiquer qu'il y a avait quelque chose d'autre. Que pouvait-il bien se passer? Pourquoi regardait-elle ainsi Annabelle? Ce n'était quand même pas... Non! Ce n'était quand même pas de la jalousie? Et si c'était le cas que lui enviait-elle? De savoir jouer aussi bien? D'avoir des chats pour animaux de compagnie? Ou peut être était-ce encore plus simple... Peut être que malgré le fait qu'elle vive dans une forêt remplie d'animaux, elle se sentait seule. Elle enviait Annabelle d'avoir deux compagnons à ses côtés. Tandis que Yuuki pensait ainsi, l'inconnue s'était mis à jouer à l'aide d'une feuille. En entendant un son se mêler à sa musique, Annabelle leva la tête et sourit en voyant la raison de cela. Ce concert pour les lucioles dura encore quelques minutes avant de finalement s'arrêter. Annabelle s'apprétait à ranger son instrument quand Yuuki intervint en posant une patte sur sa main. Suprise, elle le regarda. Il secoua légérement la tête avant de regarder en direction de l'inconnue. Annabelle fit de même et comprit pourquoi son chat l'avait arrêté. L'esprit n'avait pas l'air joyeuse. Son chat l'avait stoppé dans son geste car il voulait qu'elle joue pour elle, qu'elle lui change les idées. Elle caressa tendrement son cher Yuuki, avant de poser à nouveau ses mains sur les cordes de sa harpe. En quelques instants une nouvelle musique se fit entendre. Elle était encore plus mélodieuse et douce que la première. Au bout de quelques notes, Annabelle se mit à chanter. Et sa voix si pure n'avait rien à envier à sa belle mélodie qu'elle complétait à merveille. La chanson portait sur l'amitié, le bonheur, la douceur et la beauté du monde. En l'entendant, les lucioles se rapprochèrent du sol et entourèrent assez rapidement Annabelle, ses compagnons, ainsi que l'inconnue. Même les animaux qui jusqu'à ce moment là avait profité du spectacle des lucioles et de la belle musique cachés dans les fourrés se rappochèrent. Les animaux aussi ont le droit d'aimer la musique après tout. Qu'ils soient des animaux ne changent rien. Et puis même les animaux font de la musique vu que les oiseaux chantent.

(Désolée d'avoir tardé à répondre. ^^' Je cherchais l'inspiration pour faire quelque chose d'une longueur acceptable et qui puisse t'inspirer.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De petites lumières (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

De petites lumières (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mononoké :: La forêt [Partie RPG] :: La vallée cabossée :: Le champs aux étoiles-