Souhaitons tous la bienvenue à Loren. On espère que tu te plairas dans notre petit paradis.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

BONJOUR BONJOUR !
Et bienvenue sur Mononoké,
Avant tout, n'oubliez pas de passer par le règlement =D
Venez incarner un personnage du monde de Miyazaki (Sorcière, démon, humaine hôtesse, esprit...)
et rpgez à volonté !
Mais n'oubliez pas le Studio Ghibli !
Ensuite, allez faire noter vos rps pour pouvoir demander des avantages...

Membre d'Or de la rentrée.. ÄNSEL
La top signature de la rentrée est celle de...ÄNSEL
Le plus beau pseudo est... YUBABA


Tous les nouveaux membres peuvent bénéficier du cadeau de bienvenue :
LIEN

Pensez à aller faire noter vos rps !
LIEN

Partagez | 
 

 Intrigue 1 > Ondine et Änsel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ondine
Ancien


Messages : 476
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 29

Votre Personnage
Age: plus de 200 ans
Sexe: Féminin
Métier:

MessageSujet: Intrigue 1 > Ondine et Änsel   Ven 15 Oct - 7:18

Chaque vie est précieuse
Cela se passait par une belle après-midi dans une grande et belle forêt. Comme d'habitude les animaux marchaient dans les bois et vaquaient à leur occupations quotidiennes. Certains chassaient ou cherchaient de la nourriture, d'autres s'occupaient de leurs petits. Il y en avait même qui dormaient comme la chouette et le hibou. Pour quiconque la verrait ainsi la forêt serait un lieu tout à fait normal. Cependant cette forêt était plus féérique et mystérieuse par rapport à d'autres. En effet des êtres magiques y vivait. C'est à l'un d'eux que nous allons nous interresser. Dans un lieu reculé de la forêt, où les humains ne venaient jamais, se trouvait une belle cascade à laquelle les animaux venaient boire. C'était un lieu paisible où toutes les espèces pouvaient cohabiter sans danger. La soif n'était pas la seules raison qui poussaient les animaux à venir à la cascade. En effet, ceux qui y venaient depuis longtemps savaient qu'il y avait de fortes chances pour qu'une certaine personne s'y trouve à ce moment de la journée. Cette personne avait pour nom Ondine et était un esprit. Etant un être féérique elle vivait beaucoup plus longtemps qu'un être humain ordinaire et avait plus de deux cent ans. Malgré cela nul ne s'en serait douté en la voyant, car elle avait l'apparence d'une douce et fragile jeune fille d'à peine quinze ou seize ans. Comme elle était plutôt menue, quelqu'un qui l'aurait porté l'aurait trouvé aussi légère qu'une plume. Dans ses longs cheveux soyeux, se mêlaient le rose et le violet dans des tons clairs allant de pair avec son teint délicat. Un humain qui aurait eu l'occasion de l'appercevoir suffisament longtemps pour voir ses yeux, les compareraient sûrement à deux rubis. Quelque soit la saison, année après année, elle portait toujours un kimono de couleur rose clair. La douceur et la gentillesse qui émanaient d'Ondine que se soit par son apparence, ses gestes, sa voix ou son regard tendre, avaient charmé les animaux qui la connaissait. C'est pourquoi cette après-midi là, près d'une vingtaine d'animaux se trouvaient à la cascade. Ondine était là également. Elle était assise dans l'herbe, les pieds dans l'eau de la cascade, et caressait un petit lapin tout en chantant. L'eau de la cascade était si cristalline et pure et la voix de la jeune fille si douce et mélodieuse que l'endroit était vraiment magique. Ondine chantait pour montrer son affection envers ses amis animaux. Ils étaient comme une famille pour elle et elle y tenait beaucoup. Tout à coup, la jeune fille sentit quelque chose d'étrange et cessa de chanter. Elle n'aurait pas su expliquer pourquoi mais elle sentait que quelque chose n'allait pas. Elle regarda l'eau et se concentra. Quelque minutes plus tard, une image apparut dans l'eau. Cette image montrait successivement différents endroits de la forêt. Dans certains il y avait comme une matière noire qui avançait de plus en plus. A chaque fois qu'un animaux rencontrait cela il s'effondrait. C'était la première fois qu'Ondine rencontrait ce problème depuis son arrivée dans la forêt près de cent ans auparavant. La douce demoiselle était très inquiète car elle ignorait si elle serait assez puissante pour protéger ces amis de cette chose étrange. Pour plus de sûreté, elle demanda à tous les animaux de se réunir et de venir dans l'eau avec elle. Une fois que ce fut fait, elle essaya d'entourer la cascade d'un champs de protection. Hélas, protéger une surface aussi grande tout en essayant de repousser cette masse noire et visqueuse était trop pour elle. Sachant qu'elle ne pourrait tenir longtemps ainsi, elle puisa de l'énergie dans l'eau dans laquelle elle se trouvait et fit en sorte que ces amis se retrouvent dans de grandes bulles. Comme ce qu'il fallait protéger était plus petit que l'espace de la cascade, la jeune fille pourrait les maintenir plus longtemps. Cependant elle ignorait combien de temps les bulles pourraient résister. C'est pourquoi, elle jugea plus prudent de quitter les lieux et de s'éloigner le plus possible en attendant que les choses s'arrangent. Les bulles s'élevèrent lentement dans les airs avant de s'éloigner de la cascade. Ondine et les animaux traversèrent ainsi une grande partie de la forêt avant d'arriver aux limites de celle-ci. Quand elle vit des habitations illuminées au loin, l'esprit n'osa pas aller plus loin. De nature timide et craintive, elle n'avait jamais quitté la forêt depuis son arrivée près de cent auparavant. De plus elle craignait les humains même si elle savait qu'ils n'étaient pas tous méchants. Hélas, quand elle sentit la masse noire se rapprocher, elle sut qu'elle n'avait pas le choix. Si elle voulait protéger ses amis, elle devrait prendre sur elle. C'est pourquoi les bulles s'élevèrent à nouveau et continuèrent leur route. Au bout d'une demi heure, ils arrivèrent en vue d'un grand bâtiment où de nombreuses autres personnes semblaient se rendre. Il y avait même quelques animaux parmi elles. Ils devaient sans doute penser qu'ils seraient en sécurité dans cet bâtiment. Craignant la foule, Ondine fit se diriger les bulles vers des jardins où il semblait n'y avoir personne. Dès que tout le monde eut touché terre, les bulles disparurent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 23
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Re: Intrigue 1 > Ondine et Änsel   Dim 31 Oct - 9:19

    Le temps était noir en ce jour de crise et l'air difficile à respirer. Flottait comme une odeur de soufre, une odeur de mécontentement, de colère.
    Au loin, les nuages plus noir que l'encre enrobaient la ville semblant l'avaler de tout part. Que se passait-il dont ?

    Le matin même, Änsel avait entendu plusieurs servantes qui racontaient que le Dieu Cerf était entré dans une colère noire. Ceci expliquait alors l'était du ciel, et des nuages. Elles avaient également expliqué, attirant l'attention d'une bonne dizaine de personne, que son mécontentement était dû aux hommes de la ville qui avaient coupé des arbres de la forêt.
    Mais ces dernières heures, la colère du Dieu Cerf semblait s'être amplifiée car les monstrueux nuages noirs avaient gagné la forêt, menaçant maintenant l'empire de Yubaba. Au loin, Änsel apercevait tout les animaux et les esprits qui quittaient la forêt, affolés. Ils se dirigeaient vers l'établissement des bains.

    A côté d'elle, le vendeur de serviette marmonnait, en regardant dans la même direction qu'elle.

    - Ils ne peuvent pas se défendre tout seuls ? C'est leur Dieu après tout, ils ont qu'à se débrouiller avec lui. Pffouu, ça va nous faire du boulot en plus.

    Änsel secoua la tête, agacée. L'homme avait beau dit à haute voix ce qu'elle pensait silencieusement, elle lui jeta un regard noir lui faisant comprendre son égoïsme.
    Soudain, elle entendit une jeune fille qui l'appelait. Elle se retourna, la dévisageant. Ses cheveux étaient détachés et en bataille. A son regard, on aurait dit que sa mère venait de se faire manger par un rat en peluche de 6 mètres de long.

    - Änsel, Änsel ! Dieu soit loué, tu es là. On ne sait pas quoi faire ! Il y a une dizaine d'esprits là-bas qui attendent une hôtesse pour s'occuper d'eux. Yubaba leur a promis des bains a chacun pour les calmer et ils réclament une hôtesse chacun. Comment faire ? Et là bas, un esprit nous a amené tout une troupe d'animaux effrayé.

    Änsel regarda autour d'elle, prenant enfin attention au désordre et au vacarme qui régnait devant le lac. La plupart des animaux couraient dans tous les sens, les hôtesses discutaient avec des esprits, leur expliquant comment agir.
    La jeune fille plongea son regard froid dans celui de la petite servante.

    - Débrouille toi avec les dix esprits. S'il le faut, fait passer des servantes pour des hôtesses, ils n'y verront que du feu. Je vais m'occuper des animaux.

    La petite servante hocha la tête. Puis s'en alla.
    Änsel, prenant son courage à deux mains, se dirigea vers le petit groupe d'animaux qui se trouvait juste devant le lac. Devant eux, un esprit se trouvait, tentant de les ordonner. Etait-ce leur chef ? Certainement. En tout cas, tous les animaux l'écoutaient avec attention.
    Änsel s'approcha.

    - Bonjour, dit-elle d'une voix froide, le coeur tremblant. Je suis Änsel, hôtesse de Yubaba. Si vous le voulez bien, je m'occuperai de vous. Rentrez déjà dans l'établissement, les sorts de ma maîtresse y sont si fort que l'on ne sent plus l'odeur de soufre.



_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org
avatar
Ondine
Ancien


Messages : 476
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 29

Votre Personnage
Age: plus de 200 ans
Sexe: Féminin
Métier:

MessageSujet: Re: Intrigue 1 > Ondine et Änsel   Dim 31 Oct - 10:59

Quand les différentes bulles eurent disparu, tous les animaux se regrouppèrent. N'étant encore jamais sortis de la forêt et allés aussi loin de chez eux, ils étaient inquiets et effrayés par ce lieu inconnu. Ondine était dans le même état qu'eux. Elle devinait, aux bruits qu'elle entendait, que le nombre d'occupants des lieux ne faisaient que croître. Même si elle comprenait le fait que d'autres personnes recherchaient un endroit sûr, la présence d'autant de monde la perturbait. Malgré cela, elle essayait de prendre sur elle même pour ne pas inquiéter encore plus ses amis. Elle les rassembla près de grands buissons où ils pourraient se cacher s'ils le voulaient et leur dit quelques mots:
"Je suis désolée de vous avoir enmené aussi loin de vos maisons mais je n'avais pas le choix. Je n'ai pas assez de force et de pouvoir pour lutter contre ce mal. Je me doute que cet endroit inconnu doit vous effrayer mais ne vous inquiétez pas. Je vous protégerai. Je vous rammenerai chez vous dès que ce sera possible, je vous le promets."
Ondine venait juste de finir de parler quand soudain elle perçut des bruits de pas qui se rapprochaient. Inquiète, l'esprit fit réapparaitre une bulle pour protéger ses chers amis. Peu de temps après une voix féminine plutôt froide se fit entendre. Cette froideur accentua la crainte de la timide demoiselle qui disparut quelques instants. La raison de cela était la peur qui l'avait rendu invisible. Cependant, n'ayant pas oublié la présence des animaux qui comptaient sur elle, elle réapparut bien vite. Ensuite elle se retourna pour observer la personne qui parlait. C'était une humaine qui devait avoir une quinzaine d'années environ si elle ne se trompait pas. Elle était brune et il n'y avait pas de sourire sur son visage. Après avoir salué l'esprit, l'inconnue se présenta. Elle s'appelait Ansel et était une hôtesse de Yubaba. Une hôtesse de Yubaba? Ondine ne comprenait pas ce qu'Ansel voulait dire par là. Elle ignorait quelle était la fonction d'une hôtesse et plus encore elle ignorait ce que signifiait Yubaba. Etait-ce le nom du lieu où ils se trouvaient? Ou d'une personne qui le dirigeait? Cela était un mystère. Tandis qu'elle se questionnait ainsi, Ansel continuait. Elle leur dit que s'ils le voulaient bien elle s'occuperait d'eux. Elle leur conseilla de rentrer dans l'établissement car apparamment les sorts de sa maîtresse y était plus fort et on n'y sentait pas l'odeur désagréable qui régnait dehors. Rentrer à l'intérieur? Avec toutes les personnes qui s'y trouvaient déjà? Ondine regarda le grand établissement de plusieurs étages et frissonna à la pensée d'être en contact avec un grand nombre d'inconnus. En même temps, elle craignait que l'odeur de soufre n'indispose ses compagnons de route. Ne sachant que faire elle se tourna vers eux. Elle ne voulait pas aller à l'encontre de leurs désirs. Les différents animaux se regardèrent longuement et comprenant qu'ils pensaient la même chose, l'un d'eux se fit leur porte parole. C'était un vieux hibou qui connaissait Ondine depuis qu'il était tout petit.
"Nous désirons tous la même chose. Un endroit tranquille où nous pourrions être en sécurité et où tu n'aurais pas de raison d'être inquiète."
Attendrie par les paroles de ses amis, la demoiselle esprit leur sourit tendrement. Ensuite, rassemblant son courage, elle se tourna vers Ansel et lui dit timidement:
"Merci de votre accueil. Est-ce que...si nous rentrons nous pourrons être dans un endroit calme et sûr?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 23
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Re: Intrigue 1 > Ondine et Änsel   Dim 31 Oct - 11:17

    Il y avait de plus en plus de monde devant le lac. Tous criaient, pleuraient. Quelques hôtesses tentaient de s'occuper d'eux mais elles étaient en si petit nombre par rapport à tous les esprits et les animaux, qu'elles ne savaient où s'activer.

    - Änsel ! Cria une hôtesse âgée de quelques années de plus. Si tu t'occupes de ces animaux, dépêche toi de les faire rentrer, y'a trop de monde ici.

    - C'est ce que je fais !


    Elle détestait par-dessus tout qu'on lui donne des ordres. Son père lui en avait beaucoup trop donné, lorsqu'elle était enfant. C'était d'ailleurs l'unique souvenir qu'elle avait de lui désormais. Ses cris et ses ordres. Quels merveilleux souvenirs.
    Chassant ses pensées, Änsel se retourna et plongea son regard dans celui de l'esprit. Elle semblait réellement effrayée, presque plus que ses compagnons. Etait-ce la responsabilité qui la rendait si peureuse ?
    Lorsque Änsel mentionna Yubaba, l'esprit fronça les sourcils, lui faisant comprendre qu'elle ignorait qui elle était. Comment ne pas connaître Yubaba ? Cela dépassait totalement Änsel, sa vie étant basée sur la vieille sorcière.

    Mais la jeune fille n'eut pas le temps de s'expliquer car déjà l'esprit se détournait d'elle pour demander à ses compagnons leur avis. Un petit hibou s'exprima de sa petite voix grave. Il disait vouloir un endroit calme et sûr. Hochant la tête, l'esprit se tourna vers Änsel et répéta les mêmes paroles.

    - Merci de votre accueil. Est-ce que...si nous rentrons nous pourrons être dans un endroit calme et sûr?

    Son regard et sa voix exprimaient une douceur sans pareille. Elle semblait avoir une affection plus forte que tout pour ces petits animaux. Vraiment, ça dépassait totalement Änsel.
    Elle se sentait mal d'être si froide face à une personne si amicale.

    - Oui, répondit-elle, se forçant à sourire. Yubaba, notre maîtresse, celle qui dirige cet etablissement, est capable de monter les sorts les plus puissants du monde. Vous êtes donc en sécurité ici. Et dans le bâtiment que vous voyez là-bas, il y a plus d'un million de salles avec toutes sortes de soin. Nous pourrons aller dans l'une d'entre elle, et nous seront tranquilles.

    N'écoutant pas la réponse de l'esprit, Änsel leur désigna le grand pont levis, leur faisant comprendre qu'il fallait maintenant rentrer à l'intérieur du bâtiment.
    Si l'hôtesse de tout à l'heure lui reprochait encore sa lenteur, elle allait s'énerver. Et, devant de nouveaux clients apeurés et affaiblis, ce n'était pas forcément une bonne idée !
    Se dirigeant vers le hall de l'établissement, Änsel eut un dernier regard pour la forêt et pour la ville, désormais totalement invisible sous les monstrueux nuages noirs.
    Pourquoi dont le Dieu Cerf s'était-il mis en colère contre les animaux également ?

    - Un bain vous satisferait-il ? Demanda-t-elle de sa voix plate et monotone d'hôtesse.



_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org
avatar
Ondine
Ancien


Messages : 476
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 29

Votre Personnage
Age: plus de 200 ans
Sexe: Féminin
Métier:

MessageSujet: Re: Intrigue 1 > Ondine et Änsel   Lun 1 Nov - 11:06

Peu de temps après qu'Ondine ait questionné Ansel, celle-ci lui répondit par l'affirmative. Sa maîtresse, Yubaba, faisait des sorts très puissants. Des sorts? Est-ce que la personne qui dirigeait cet établissement était une sorcière? Si elle faisait de puissants sorts, cela était fort possible. Grâce à ces sorts, on était en sécurité selon Ansel. La jeune fille continua en parlant du grand nombre de salles que comptait l'établissement. Ils pourraient aller dans une d'elles et ainsi être tranquille. En entendant ces mots, Ondine fut un peu plus rassurée quant au sort de ses amis et du sien. Cependant, quand l'hôtesse leur désigna une sorte de pont à traverser avant de pénnétrer à l'intérieur, elle hésita un instant et regarda ses compagnons. Ceux-ci avancèrent vers elle, montrant qu'ils étaient prêts à suivre Ansel si elle disait vrai. La demoiselle esprit fit donc disparaître la bulle et emprunta lentement le chemin vers l'entrée suivie par tous les animaux. Plus ils se rapprochaient du bâtiment, plus celui-ci semblait impressionant. Quelques minutes plus tard, ils étaient devant l'entrée. En voyant le monde qu'il y avait à l'intérieur, certains animaux éprouvèrent un peu d'apréhension. Ondine les rassura du mieux possible par ses caresses et ses paroles réconfortantes. Quand le petit groupe pénétra enfin à l'intérieur, Ondine avait un jeune lapin dans les bras et un écureuil sur l'épaule. L'aura de douceur et de tendresse qui émanait de la gentille esprit, rassurait tous les animaux. La présence de ses amis faisait du bien à la demoiselle aux cheveux roses, qui timide et fragile ne se serait sans doute jamais aventurée aussi loin de la forêt sans eux. C'était l'envie de protéger ses compagnons qui l'avait poussé à surmonter ses peurs ou tout du moins à les mettre de côté pour quelques temps. Ils étaient tous en train de marcher tranquillement en silence, quand la voix d'Ansel se fit entendre. Elle voulait savoir s'ils désiraient un bain. Cette fois-ci Ondine ne chercha pas à savoir ce que pensait ses amis car elle le savait déjà. Un bon bain ferait du bien à tout le monde après les émotions qu'ils avaient vécu. C'est pourquoi elle répondit doucement:
"Oui. Nous en voudrions bien un s'il vous plait. Ainsi que de la nourriture pour mes amis si cela est possible."
Si Ondine avait fait cette demande, c'est parce qu'ils n'avaient rien mangé depuis des heures. Il est vrai que c'était elle qui avait dépensé le plus d'énergie afin de les conduire en sécurité jusqu'ici. Cependant, ce n'était pas parce que ses amis n'avaient pas accumulé autant de fatigue qu'elle que c'était une raison pour ne pas penser à eux. Elle les aimait énormément. Ils étaient un peu comme une famille pour elle, qui avait perdu la sienne depuis de très nombreuses années. Elle ne voulait pas les voir souffrir. Au contraire, elle voulait qu'ils soient heureux et aient une très longue et paisible vie. Ondine était si heureuse entourée de ses chers amis qu'elle en oubliait presque l'endroit où elle se trouvait.

(Désolé c'est un peu court. Je manque un peu d'inspiration.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 23
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Re: Intrigue 1 > Ondine et Änsel   Dim 13 Mar - 2:57

[Je ne me sens pas trop de continuer... Je n'ai pas du tout d'inspiration. Et toi aussi, apparemment. On arrête ? On peu quand même le faire noter...]

_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrigue 1 > Ondine et Änsel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue 1 > Ondine et Änsel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» L'Ondine du Niddeck
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mononoké :: La cité de Yubaba [Partie RPG] :: Extérieur :: Le lac-