Souhaitons tous la bienvenue à Loren. On espère que tu te plairas dans notre petit paradis.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

BONJOUR BONJOUR !
Et bienvenue sur Mononoké,
Avant tout, n'oubliez pas de passer par le règlement =D
Venez incarner un personnage du monde de Miyazaki (Sorcière, démon, humaine hôtesse, esprit...)
et rpgez à volonté !
Mais n'oubliez pas le Studio Ghibli !
Ensuite, allez faire noter vos rps pour pouvoir demander des avantages...

Membre d'Or de la rentrée.. ÄNSEL
La top signature de la rentrée est celle de...ÄNSEL
Le plus beau pseudo est... YUBABA


Tous les nouveaux membres peuvent bénéficier du cadeau de bienvenue :
LIEN

Pensez à aller faire noter vos rps !
LIEN

Partagez | 
 

 Une découverte du moins... Effrayante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Loren
Membre


Messages : 33
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 20
Citation personnelle : Tant qui à de la vie, y a de l'espoir!
Pseudo : Givra

Votre Personnage
Age: 50 petites année
Sexe: Féminin
Métier: .......

MessageSujet: Une découverte du moins... Effrayante.   Mer 4 Jan - 9:23

Comme à mon habitude, je me baladais dans la petite ville. S'était un bel après-midi ensoleillé, il faisait bon et j'appréciais particulièrement se temps splendide dans la forêt, mais pour une fois, je m'étais offert le plaisir de cette petite promenade. Je traversais les rues en regardant les humains joyeux discuter.
Oh! Je me sentais bien ce jour-là. Tout allait au mieux, les enfants qui étaient dehors s'amusaient bien et semblaient heureux, les adultes souriaient.
Il aurait parut qu'aucune crainte et aucune menace n'existait dans la ville. Pourtant, je savais mieux que n'importe qui qu'ils avaient peurs en permanence et que une attaque des animaux ou de démons pourrait être imminente et qu'à cet instant, la vie dans cette ville, n'existerait plus, qu'elle s'évaporerait, que ses moment heureux qui cachait avec difficulté la vérité écrasante seraient balayés en quelques minutes...
Quelle tristesse... Rien qui d'y penser, j'en était malade... Mais je sortis des ses idées morbide en découvrant, une petite ruelle étroite qui semblait cacher de mystérieux secret et, curieuse comme j'étais, je n'attendis par plus pour m'y faufiler.

La rue était très étroite et elle était en contraste parfait avec le temps et la ville joyeuse.
Elle, elle était terne, grise, triste et même le ciel était couvert de nuage sombres. Pourtant, en regardant de l'autre côté de la rue, la ville était la même: Joyeuse et ensoleillée... Un frisson parcouru mon dos, portant il ne faisait pas froid, mais l'atmosphère n'était pas très... chaleureuse.
En regardant les murs qui la rendait si étroite, je vis des boutiques dévastée avec des fenêtres aux carreaux brisés, des papiers éparpillé sur le sol. En regardant le plus haut, la même choses. Des rideaux s'échappaient des vitres et se froissaient au contacte du vent.
Où étais-je arrivées? Dans un monde parallèle à la citée? Oui certainement.
C'est comme si toutes les horreurs qu'avait vécu la ville étaient réunies ici, dans cette ruelle déserte pour que le reste soit joyeux et sympathique. Qu'était-il arrivé dans le passé à cette rue! Un carnage avait-il réussit à détruire seulement cette partie ou n'était-ce qu'une illusion de voir le reste du village joyeux?

Soudain, quelque chose attira mon attention. Une boutique aussi ravagés que le reste était présentée en évidence. Comme pour invité les étrangers à y rentrer, elle semblait sûre et accueillante, alors je suis entrée sans attendre!

L'intérieur était ordonné mais poussiéreux, personne n'avait mis les pieds dedans depuis un sacré bout de temps, il n'y avait aucun doute là-dessus. Mais il y avait plusieurs livres exposés et des sortes de fioles.
Je commençais a croire que j'étais arrivée dans une sorte de laboratoire et je crois que je ne m'étais pas trompée.
En avançant dans la boutique, je suis tombée par hasard sur un carnet de note ouvert posé sur une table. Je me suis approchée pour lire et... J'ai lu.

"Août: La nouvelle a fait le tour de la ville et est même arrivée jusqu'ici. C'est une triste nouvelle qui ne présage rien de bon. Le paraît (et à l'heure actuelle se n'est plus une rumeur. Qu'une gamine de 13 ans a été retrouvée morte à la frontière de la forêt. Cette gamine avait pour habitude d'aller chercher des fleurs pour sa mère malade et cette fois-ci... Elle n'est pas rentrée chez elle. Cette petite fille s'appelait Loren, elle était gentille et...

Loren? M-Mais Loren, c'est moi?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une découverte du moins... Effrayante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une découverte effrayante
» Interdit aux moins de 18 ans
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mononoké :: La ville. [Partie RPG] :: Centre-ville :: Rues-