Souhaitons tous la bienvenue à Loren. On espère que tu te plairas dans notre petit paradis.

 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

BONJOUR BONJOUR !
Et bienvenue sur Mononoké,
Avant tout, n'oubliez pas de passer par le règlement =D
Venez incarner un personnage du monde de Miyazaki (Sorcière, démon, humaine hôtesse, esprit...)
et rpgez à volonté !
Mais n'oubliez pas le Studio Ghibli !
Ensuite, allez faire noter vos rps pour pouvoir demander des avantages...

Membre d'Or de la rentrée.. ÄNSEL
La top signature de la rentrée est celle de...ÄNSEL
Le plus beau pseudo est... YUBABA


Tous les nouveaux membres peuvent bénéficier du cadeau de bienvenue :
LIEN

Pensez à aller faire noter vos rps !
LIEN

Partagez | 
 

 Cher Journal,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Änsel
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 24
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

Cher Journal, Empty
MessageSujet: Cher Journal,   Cher Journal, Icon_minitimeMar 3 Nov - 3:28

  • Journy,
    Aujourd'hui, il m'est arrivé quelque chose d'extraordinaire, d'inattendu. J'ai rencontré quelqu'un que personne ne rencontre. Pourtant habituellement, je ne fais que ce que les autres font.
    Mais cette fois...
    Je ne pensais pas que je rencontrerais un jour une sorcière ! Et qu'est-ce qu'elle était belle. Les cheveux flottants dans le vent, un visage fin et parfait...

    M'enfin, qu'est-ce que je raconte ? Il faut que je commence par le début.
    Au milieu de tous les arbres des jardins, il y a une sorte de minuscule clairière. A ma connaissance, personne ne la connait à part moi. De toute façon, j'ai à peine la place de m'y faufiler avec mes 1m67 de haut, comment quelqu'un d'autre pourrait-il y rentrer ?

    Bref, j'étais tranquillement assise dans ma cachette et comme chaque soir, je regardais les gens passer. C'est hilarant. Ah, si tu les voyais Journy ! Ils sont certains d'être seuls. Alors, ceux qui, habituellement prennent un air supérieur, deviennent tout à fait différents. Le plus souvent, ils affichent un air si blasé que j'ai envie d'exploser de rire.

    Je connais par coeur ceux qui viennent dans les jardins. Il y a Patrick, James, Lou et puis Mme....Celle-là, je n'arrive jamais à me souvenir de son nom. Mais je l'adore, elle parle souvent toute seule.

    Bon, revenons à MON histoire.
    Donc, alors que j'étais dans mon trou, ma clairière, mon espace, j'ai aperçu une tête inhabituelle. Je n'aurais su dire quel âge elle avait mais qu'est-ce qu'elle était belle ! Sa silhouette élancée et harmonieuse lui donnait un air d'ange.
    Maman m'a souvent parlé de ces créatures si exceptionnelles. En fait, non, elles ne sont pas spécialement exceptionnelle. Mais c'est nous, humains de Yubaba qui les voyons comme telles. C'est parce qu'elles représentent la liberté, le bohneur.
    Maman me disait :
    "Ce sont des sorcières ! Le jour de leur 13 ans, elle doivent quitter le nid familial pour aller habiter une ville sans sorcière. Parfois, on les voie ici. Personne ne sait vraiment pourquoi mais certaines viennent.
    Des anciens disent qu'elles ont passé un pacte avec Yubaba. Mais j'ignore en quoi il consiste et si c'est vrai."

    Journy, tu te rends compte ? J'ai vu une sorcière ! Moi ! Moi qui incarne la banalité, j'ai vu une sorcière !
    N'importe qui l'aurait observé de loin. Mais moi qui était si heureuse de suivre enfin ma propore route, de faire des choses que le plupart n'avaient jamais fait, je me suis vite faufilé en dehors de mon trou et j'ai couru vers la créature.
    Je ne sais pas alors si elle ne m'a pas vu ou bien si elle m'a ignoré. Quoiqu'il en soit, elle a continué sa route. Le regard figé et presque vide.
    Mais je ne savais pas quoi dire et j'ignorais même si elle m'avait vu. Alors j'ai choisi la version banale :

    - Hey !

    Ce n'était pas le "Hey" pour interpeller. C'était le "Hey" pour dire bonjour. Le "Hey" américain. Raccourci de "Hello". M'enfin bref.
    Tu vois, Journy, je m'emballe dans des débats...

    Tu sais, quand tu vois la star de tes rêves, tu deviens tout timide. Tes mains deviennent moites. Bah là, c'était pareil. Pourtant, ce n'était pas vraiment une héroïne mais je l'admirai tellement !
    Comme sa vie devait être agréable à la différence de la mienne.
    Aucune sorcière ne peut être banale puisqu'elles suivent chacune leur propres routes. Et même si elles le sont, elles ne peuvent pas s'en rendre compte puisqu'elles vivent seules.

    La banalité, c'est par comparaison.
    Alors, j'ai affiché un sourire crispé et j'ai attendu qu'elle se retourne. J'ai attendu, attendu, attendu... Comme le temps paraissait lent !


_________________

Cher Journal, 372230Signaturensel

Cher Journal, 100616045742131747
Cher Journal, 110312111606505305
J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://mononoke.forumactif.org
Anonymous
Invité
Invité



Cher Journal, Empty
MessageSujet: Re: Cher Journal,   Cher Journal, Icon_minitimeMer 4 Nov - 6:44

Un bon bain chaud... Elle avait horriblement envie d'un bon et grand bain chaud bouillonnant. Etant une grande alliée et amie de Yubaba -enfin, ça, c'était quand elle le désirait- Pandora eut la bonne idée d'aller sonner chez la grande dame afin de profiter d'un de ses luxueux bains chauds. Ayant regarder le ciel et tâté le vent du bout des doigts, Pandora enfourcha sa grande et imposante faux afin de s'envoler dans ce ciel sombre d'une nuit d'automne.

Arrivée à destination, Pandora -sans mot dire- pénétra dans l'enceinte du domaine des démons. Comme c'était une habituée, les gardes la laissèrent passer sans encombres, craignant son mauvais caractère -voire leur mort assurée- en cas de refus. Pandora avait la tête haute, et passait au milieu de la foule sans effleurer ne serait-ce qu'un passant. Humains et démons s'écartaient sur son passage, et diable sait ce que cela pouvait énerver Pandora ! Celle-ci venait de passer une effroyable journée... à ne rien faire, et son seul but fut de ne penser à rien en se pomponnant dans un bain de mousse.

Elle eut vite marre de marcher, et renfourcha sa grande faux, pour se reposer un peut plus loin, vers la zone des grands et luxueux bains. Elle n'avait nullement besoin de demander la permission à Yubaba pour profiter de ses thermes, car comme étant une sorcière plus que dangereuse, Yubaba préférait la laisser courir où bon lui semblait ! Et elle avait raison, car seul le diable sait ce qu'aurait fait Pandora ! Elle aurait peu être rayé de la carte le village des démons... Bref, Pandora en était là, à marcher, à flâner plutôt, entre les thermes plus qu'accueillant... et bien remplis. La sorcière n'avait nullement envie de partager un bain avec qui que ce soit, et elle préférait s'offrir le plus grand confort et réconfort auprès d'elle et d'elle seule. Cependant une petite vois, vous savez, une voix qui désire par dessus tout percer au grand jour, sortir de son innocence et timidité, fit sortir la grande sorcière de ses pensées.

"Hey"


Pandora ne s'était pas retournée tout de suite, car n'en croyant pas ses oreilles, quelqu'un venait de l'appeler. D'habitude, les démons et les humains, la craignant comme le diable, n'osaient pas lui adresser ne serait-ce qu'un "bonjour", et là, quelqu'un avait rompu le rituel, ce qui mis Pandora d'excellente humeur ! D'un coup d'un seul, Pandora se retourna, pour faire face à la personne... Une humaine ? Pandora souriait jusqu'aux oreilles, elle venait de trouver qui préparerait son bain ! Posant ses yeux verrons sur la jeune fille, Pandora s'approchait, avec toute l'élégance d'une femme fatale. Non, elle ne voulait pas la séduire, mais juste lui paraître plus sympathique... à sa manière ! Enfin arrivée à ses côtés, Pandora prit la parole.

"Hey ! Bonsoir à toi jeune fille ! Es-tu libre de t'occuper de moi ? Car j'ai vraiment besoin de prendre un bon bain, seule bien sûr ! "


Pandora ne le savait sûrement pas, mais elle allait s'attacher très vite à cette petite humaine, plus intéressante qu'elle n'y paraissait. La sorcière l'aimait déjà, rien que pour l'avoir interpellée dans la rue, d'égale à égale. Oui, la petite lui plaisait, et elle comptait bien faire ample connaissance... Qui sait, peut-être deviendrait-elle son amie à son insu ?
Revenir en haut Aller en bas
Änsel
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 24
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

Cher Journal, Empty
MessageSujet: Re: Cher Journal,   Cher Journal, Icon_minitimeVen 6 Nov - 10:02

  1. Tu sais Journy', il y a une phrase que j'adore tout particulièrement. Elle n'est pas très connue. Mais moi, je l'adore. " Ecrire, c'est transformer des abîmes de banalités en sommets mythologiques. "
    N'est-elle pas merveilleuse ? Moi, je rêverai de transformer des abîmes de banalités en sommets mythologiques rien qu'en écrivant dans ce journal. Mais je ne crois pas que ce soit tout à fait le cas.

    Bref, dons, revenons à mon histoire avec Pandora, la sorcière. Car oui, elle s'appelait Pandora mais ça, tu ne le sais pas encore. Alors, je vais continuer mon histoire.

    La jeune femme s'est retournée et a plongé son regard dans le mien. Elle avait l'air étonnée que j'ai osé l'interpeller comme ça. C'est vrai que j'avais été un peu directe. Un "Hey", comme ça, )à une personne que je ne connaissais même pas... Alors soudain, j'ai eu un peu peur. Et même un grosse peur. Une peur bleue comme on dit. Peut-être que cette jeune femme était quelqu'un d'important ? Je n'avais peut-être pas été correcte. Je préparais les bains, je me devais d'être polie. Et si je faisait mal la seule chose que je faisais, j'étais vraiment nulle !
    J'ai haussé intérieurement les épaules. Et je me suis dit que après tout : tant pis. Si cette sorcière était importante, c'était trop tard.
    Et après tout, elle se remettrait d'avoir été interpellée d'un simple "Hey !"

    J'avais beau penser ça, mon coeur battait la chamade. Et son rythme s'accéléra quand la sorcière s'approcha de moi et se mit à m'observer de son regard déstabilisant. Soudain elle s'exclama, après quelques secondes de silence :

    -Hey ! Bonsoir à toi jeune fille ! Es-tu libre de t'occuper de moi ? Car j'ai vraiment besoin de prendre un bon bain, seule bien sûr !


    Même si, intérieurement, je n'en menait pas large, j'ai plutôt assuré sur ce coup. Ma voix n'a pas tremblé d'un poil et je lui ait répondu sans faillir.

    - Bien sûr. Je suis là pour ça. Mon nom est Änsel. Comme tout le monde. Alors pour me différencier des autres, vous pouvez m'appeler Fouf. C'est comme ça que m'appelle mes amis. Et vous m'êtes sympathique. Vous vous appelez ?

    Oui, en effet. Mes amis m'appelle Fouf. Enfin, surtout une amie. Et ce surnom me plaît. Et, journy', tu sais pourquoi il me plaît ? Parce qu'il ne plaît à personne d'autres !
    Tous les gens, quand je leur propose de m'appeler Fouf, me répondent "Bien. Je vais tout de même t'appeler Änsel."
    Seuls les gens originaux, ou du moins, pas banals, acceptent de m'appeler Fouf. Et comme ça, je voie tout de suite le caractère de ceux que je rencontre.

    Bref. J'ai alors fait signe à ma nouvelle cliente de me suivre et je lui ai fait comprendre qu'on finirai de parler en chemin.

    Quand je l'avais vu tout à l'heure de mon trou, elle marchait d'une allure rapide et avait l'air de savoir tout à fait où elle allait.
    Mais ça paraissait étrange, comment une sorcière, pouvait-elle le savoir ?
    Après tout, peut-être que ce n'était pas une sorcière. Mais elle m'avait tout de même demandé un bain. Et elle n'avait pas l'allure d'un démon.

    Pour m'assurer que je ne me trompais pas, je me suis mis légèrement derrière elle, ainsi, je pourrai regarder si elle hésitait sur le chemin à prendre.

    Oh, Journy', tu ne peux pas savoir à quel point j'étais stressée. Et le pire, c'est que je savais même pas pourquoi : qu'est-ce que c'était agaçant !


    [Hm. Est-ce que je devrais aller voir Yubaba pour lui demander si tu peux avoir un bain ou bien tout le monde te connaît vraiment et je n'en n'aurais même pas besoin ? Je veux dire, est-ce qu'il faudra un pass pour ton bain ? Les bains sont normalement pour les démons... ]

_________________

Cher Journal, 372230Signaturensel

Cher Journal, 100616045742131747
Cher Journal, 110312111606505305
J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://mononoke.forumactif.org
Anonymous
Invité
Invité



Cher Journal, Empty
MessageSujet: Re: Cher Journal,   Cher Journal, Icon_minitimeSam 7 Nov - 3:37

[A EDITER]

(pour la demande à Yubaba, pas besoin, tout le monde me connaît, je suis libre de faire ce que je veux dans le territoire ^^ HAHAHAHAHAHAHA XDDDDDDDD)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Cher Journal, Empty
MessageSujet: Re: Cher Journal,   Cher Journal, Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Cher Journal,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mononoké :: La cité de Yubaba [Partie RPG] :: Extérieur :: Les jardins-