Souhaitons tous la bienvenue à Loren. On espère que tu te plairas dans notre petit paradis.

BONJOUR BONJOUR !
Et bienvenue sur Mononoké,
Avant tout, n'oubliez pas de passer par le règlement =D
Venez incarner un personnage du monde de Miyazaki (Sorcière, démon, humaine hôtesse, esprit...)
et rpgez à volonté !
Mais n'oubliez pas le Studio Ghibli !
Ensuite, allez faire noter vos rps pour pouvoir demander des avantages...

Membre d'Or de la rentrée.. ÄNSEL
La top signature de la rentrée est celle de...ÄNSEL
Le plus beau pseudo est... YUBABA


Tous les nouveaux membres peuvent bénéficier du cadeau de bienvenue :
LIEN

Pensez à aller faire noter vos rps !
LIEN

Partagez | 
 

 Souffle (chat) /Fiche complète/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 22
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Souffle (chat) /Fiche complète/   Sam 19 Déc - 4:56


Souffle, solitaire torturé

Description physique : Souffle possède un pelage relativement fourni, gris argent, nuancé de teintes couleur dorées selon le jeu de lumière. Ses crocs et ses griffes ne sont pas très développées ce qui lui attire parfois la risée des autres. "Tu as les crocs d'un chaton", "Retourne à la pouponnière"... Et d'autres phrases du même genre lui étaient habituelles quand il vivait encore chez ses parents. A cette époque, il était plutôt agile et plein de vie. C'est loin, très loin d'être le cas désormais.

Description morale : Souffle était autrefois un chat malicieux et comme je l'ai dit précédemment, plein de vie. Mais il ne fallait pas le chercher car il s'énervait facilement et alors....gare à vous. C'était un peu son côté "noir". Bien qu'il soit très susceptible, il était plutôt sociable et se liait facilement d'amitié avec les autres. Il était même très affectueux lorsqu'il s'attachait à quelqu'un. Si je devais faire un résumé bref de sa vie avant : Il était à la recherche de l'âme sœur et rêvait de vivre heureux. En gros, il était parfait. Qu'est-ce qui lui est arrivé ? Qu'est-il devenu ? Vous allez bientôt le savoir... *suspense*
Maintenant... Parlons de comment il est... maintenant.
Son caractère est forgé sur de fortes sautes d'humeurs. La plupart du temps il est désagréable et vit seul dans une petite maisonnette de la forêt. Les gens le détestent et le traitent de "sauvage" car il marche à quatre pattes. Comme Souffle n'a pas une patience sans limite, il déteste attendre et se fâche facilement. Etant tout à fait conscient qu'il ne pouvait vivre au milieu d'autres félins, qu'il avait besoin de son espace vital, il est donc partit vivre tout seul.

Il ne sait pas vraiment pourquoi il a décidé de s'appeler Souffle. Décidé, oui. Vous avez bien lu. C'est lui qui a choisi son nom. Auparavant, quand il réussissait à cacher sa tristesse et à ne pas montrer à quel point il souffrait, il se nommait Diamant, en souvenir du petit diamant que l'on peut apercevoir dans ses yeux pendant le nuit. Mais lorsqu'il est parti, seul, il était tellement malheureux que le seul nom, qui d'après lui, lui convenait était Souffle. Pourquoi ? Je l'expliquerai dans son histoire et alors...vous comprendrez ! XD

Relations
: Il n'as pas de relation. Il hais tout le monde.
Avez-vous déjà vu le film "Le hérisson" ? Ou déjà lu le livre "L'élégance le hérisson" ? Et bien, la petite fille, Paloma est à peu près aussi torturée que Souffle.

"Je m'appelle Souffle, j'ai deux ans et je vis dans une petite cabane, isolé. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c’est le bocal à poissons, la vacuité et l’ineptie de l’existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très malheureux. Exceptionnellement malheureux, même. Et le malheur nous éclaire. La vie est pourrie, bonne à jeter. C’est pour ça que j’ai pris ma décision : à la prochaine lune, le jour de mes treize mois, je me suiciderai.

JE VOUS HAIS. TOUS. SANS AUCUNE EXCEPTION."

Histoire : Souffle n'a pas une histoire passionnante. Jusqu'à ses huit mois, il chez deux chats qu'il pensait être son père et sa mère. Il était plutôt malheureux mais cela n'avait absolument rien avoir avec ces deux félins. En fait, il se sentait mal dans sa peau. Il trouvait que tous les chats méritaient de mourir, n'étaient pas dignes de vivre. Il était un peu fou, en fait. Et cela était dû à toutes les moqueries qu'il avait dû subir parce qu'il était trop maigre, trop petit, qu'il n'avait rien d'un chat.
Un jour de juillet, sa "mère" : Flèche, avait été touchée par une maladie encore inconnue et même le meilleur médecin n'avait absolument rien pu faire. Juste avant sa mort, Flèche lui avait avoué qu'elle n'était pas sa mère biologique mais avait refusé de lui avouer le nom de ses réels parents "Sache qu'ils te portent toujours dans leurs cœurs." avait-elle seulement dit.

Souffle avait beaucoup souffert de la mort de celle qui lui avait tant apprit et qu'il avait longtemps pris pour sa mère. Son "père" avait tenté de le consoler mais il n'y avait rien à faire. Comment se consoler d'une mort aussi violente et d'une nouvelle aussi inattendue ? Pour couronner le tout, son "père" mourra de tristesse.

Maintenant, la suite de l'histoire. Et elle n'est pas très heureuse. Quand il avait huit mois, alors qu'il était enfant arrivé à être à peu près bien dans sa peau. Il a rencontré sa mère, Brume.

_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 



Dernière édition par Änsel le Dim 29 Aoû - 6:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 22
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Re: Souffle (chat) /Fiche complète/   Mer 23 Déc - 5:00

    Le soleil était à son zénith lorsque Diamant avait décidé d'aller se promener. Il s'était alors faufilé hors de chez lui, où il vivait désormais seul, pour profiter des douces fragrances de la forêt.

    Les effluves alléchantes de l'automne lui parvenaient pendant qu'il courait et il se sentait, pour une fois, heureux de vivre. L'air faisait voler son pelage. Il zigzaguait à travers les arbres comme une ombre. Il courait tellement vite que ses pattes ne semblaient pas toucher le sol.
    La vitesse était son point fort. Au milieu de tous les félins, il était un des meilleurs.

    La forêt était étrangement silencieuse, comme représentant son caractère paisible en ce jour de grande chaleur.
    Les fois où il était aussi serein étaient très rares. La plupart du temps, il était en colère et ne supportait personne.

    Nuage de Diamant était un chat qui n'avait plus de famille. Il avait été élevé par une vieille chatte nommée Flèche. Celle-ci était de nature affectueuse et aimante. Nuage de Damant l'avait toujours respectée.
    Un jour, elle lui avait avoué ne pas être sa mère biologique. Cette révélation l'avait bouleversé et renfermé sur lui même.
    Et bien que Flèche ne cessât, de son vivant, de lui répéter "Ne t'inquiètes pas, tes vrais parents te portent toujours dans leurs cœurs", Diamant n'y croyait pas. Il étaient certains que ses parents l'avaient abandonnés volontairement. Il s'était alors mis à douter de lui, à se demander pourquoi on l'avait abandonné...Il en avait conclu que ses parents ne le trouvaient pas suffisamment beau ou musclé. Et il s'était persuadé qu'il n'était pas digne de vivre.

    Puis il avait rencontré Sangha, une chatte d'environ 2 ans, et elle lui avait ouvert les yeux. Elle lui avait fait pensé à une option qui ne lui était jamais venue à l'esprit : peut-être ses parents étaient-ils morts. Et c'était tout çà fait probable.
    Diamant avait alors longuement réfléchi à ce que lui avait dit Sangha. Depuis, il préférait penser comme elle. Il se sentait mieux et cessait de douter de lui.
    Et même, certaines fois, il se surprenait à être heureux.

    Soudain, une odeur tout à fait inconnue mais qui pourtant lui disait quelque chose, lui parvint. Elle était fruitée, douce, chaude et agréable. Diamant la huma avec bonheur. Qui pouvait dégager une telle fragrance ?

    Une chatte, qui se trouvait derrière les feuillages, s'avança et se mit à découvert. Ses yeux semblaient pétiller de bonheur. En le voyant, elle afficha un grand sourire. Elle s'approcha de lui. Elle paraissait se retenir à grand peine de lui sauter dessus et de le prendre dans ses pattes.

    - Mon petit Siamant ! S'écria-t-elle. C'est bien toi ! Dieu soit loué ! Tu vas bien !

    Elle se mit alors à pleurer. Mais elle ignorait les larmes qui dégoulinaient et trempaient son pelage. Elle continuait à parler, comme émerveillée. Qui était-elle ?
    Diamant avait un mauvais pressentiment à son égard. Il lui semblait qu'elle était porteuse de mauvaises nouvelles.

    - Pourquoi t'ai-je laisser partir avec elle ? J'aurais du te garder ! Tu es tellement ... Tellement ... magnifique ! Et comment va Flèche? Elle a été tellement bonne pour moi ! Ton père n'a pas eu l'audace de tout t'avouer, je parie. Il a toujours été près de toi sans que tu t'en rendre compte. Ciel m'avait avertit qu'il ne te reconnaitrait pas comme son enfant ! Comme il est lâche! Tu dois maintenant avoir 7 ou 8 lunes? Je suis si fière de ce que tu es maintenant. Mais...je comprendrais que tu ne veuilles pas de moi...Moi, l'ingrate qui t'a abandonné !


    Diamant écarquilla les yeux. Il ne comprenait rien à la situation. Qui était cette chatte ? Que lui voulait-elle ? Pourquoi savait-elle tant de choses sur lui ?
    Soudain, la peur s'empara du minuscule corps du chat tigré et une idée lui envahit l'esprit. Et si c'était sa...sa...sa mère ?
    Mais, elle était morte ! Sangha le lui avait dit ! Elle avait dit que sa mère était morte !
    "Et non, Diamant, je ne t'ai jamais dit ça. Je t'ai seulement mit en tête une autre option. Mais ce n'est pas forcément la bonne" fit la voix de Sangha dans son esprit.
    Nuage de Diamant secoua la tête. Il entendait des voix, maintenant. Il était en train de devenir fou, complètement fou. Il fallait qu'il se reprenne.

    - Qui êtes-vous ? Demanda-t-il d'une voix froide, ignorant toutes les questions de la chatte qui d'ailleurs, étaient plutôt des questions rhétoriques.

    Il ne connaissait pas la chattemais il la détestait déjà. Bien que son odeur lui rappelle des souvenirs...non ! C'était impossible. La chatte ne pouvait être sa mère !
    Diamant se retenait à grand peine d'éclater en sanglots.
    La paix et la sérénité qu'il avait en lui quelques minutes plus tôt avaient complètement disparus. Il se sentait plus malheureux que jamais. Et la boule au fond de sa gorge qui le mettait en permanence en colère avait réapparu.

    Brume tressaillit et sembla un instant déstabilisée. Elle afficha un air blessé, comme choquée que son propre fils la rejette.
    Elle s'approcha du chat tigré, qu'elle paraissait tant aimer, et prit un air désolé.

    Diamant n'éprouvait que du dégout pour cette chatte qui osait troublait sa sérénité en prétendant être sa mère. Qui était-elle pour faire une telle chose ?
    Il avait été malheureux tellement longtemps... et voilà que, maintenant, alors qu'il avait enfin trouvé la paix, sa soit-disant mère refaisait surface. Comment pouvait-elle le faire souffrir ainsi ?

    - Moi, je suis l'ingrate qui t'a abandonné à Flèche de peur que mon clan me rejette pour cause que j'ai eu un chaton avec un membre du clan de la rivière, commença-t-elle. Je me nomme Brume. Ton père est Ciel. Il n'a plus voulu me voir en apprenant que je te portais. Il a dit que, à la naissance, je devrais te tuer car tu étais un mélange de deux clans donc tu n'appartenais à aucun clan. Je n'ai jamais voulu et il n'a plus voulu me revoir. Il n'est pas au courant que c'est toi son fils. Et s'il-te-plait, ne lui en parle pas, il risquerait de m'en vouloir de t'avoir laisser en vie et dans son clan en plus. Moi je suis du clan du tonnerre.

    Diamant avala sa salive difficilement. La boule au fond de sa gorge semblait enfler. Il avait l'impression qu'elle allait exploser. Elle avait commencé par l'empêcher de parler correctement et voilà qu'elle lui rendait la respiration difficile...

    Ainsi son père s'appelait Ciel et il était du clan de la rivière? Diamant avait vaguement entendu parler de ce chat au caractère solitaire. Il le détestait d'avance. Il l'avait abandonné et avait refusé de l'élever alors qu'il connaissait l'existence de son fils, comment ne pas le haïr ?

    Brume se traitait d'ingrate. C'était un bien joli mot à côté de toutes les insultes que Diamant avait envie de lui cracher à la figure.
    Le chat tigré recula d'un pas, dégouté par la chatte grise. Cette féline ne pouvait être sa mère. C'était absolument impossible. Pourtant, Diamant ne pouvait nier la ressemblance qu'il y avait entre lui et elle.
    Brume était une chatte grise pâle, légèrement tigrée d'un gris plus foncé, avec des teintes dorées, exactement comme Nuage de Diamant. Et la ressemblance était tellement ressemblante qu'elle en devenait troublante.

    - Non, c'est impossible, souffla-t-il comme à lui même puis il releva le museau et cracha à la figure de la chatte, plein de dégout : C'est impossible !

    Diamant se sentit vaciller. Il ne s'était jamais sentit aussi mal de sa longue vie malheureuse.
    Cette chatte était le diable en personne. Elle n'apportait que le malheur, le dégout, la tristesse et la haine.
    Et ce Ciel , il allait regretter de l'avoir fait tant souffrir et de le faire tant souffrir.
    Les deux félins allaient payer pour les erreurs qu'ils avaient faites et qu'il n'auraient jamais dû faire.

    - Je te hais ! Cria-t-il à la chatte. Tu entends ? Je te hais ! Tu n'as pas à te trouver dans ma vie ! Va-t-en !

_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 22
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Re: Souffle (chat) /Fiche complète/   Mer 23 Déc - 5:05

    La forêt était toujours aussi silencieuse. Un oiseau chantait, par-ci, par-là mais c'était tout. Il n'y avait aucun bruits de feuillages.
    Diamant avait envie de crier à la nature de faire plus de bruit. Le silence l'énervait au plus au point. Il n'était pas calme, il n'en était pas capable. Pourquoi la forêt en était-elle capable, elle ? Quelle injustice !

    Brume recula d'un pas, effrayée. Il avait dû crier très fort car elle s'écroula au sol. Elle se releva difficilement, prenant appui sur ses pattes arrières. Lorsqu'elle pu de nouveau plonger son regard dans celui de son fils, elle se mit à pleurer...comme une madeleine.

    Diamant la haïssais. Il n'avait jamais autant détesté quelqu'un de sa vie. Mais c'était tout à fait normal, non seulement elle avait tout les défauts : elle était fragile, n'importe quelle autre chatte serait restée debout, droite, affronter son fils de pleine face.
    Mais en plus, c'était une lâche : elle avait abandonné son enfant, sa progéniture. N'était-ce pas une preuve de lâcheté?

    Bien que la chatte eut l'air d'avoir remarqué que Diamant la rejetait. Elle ne semblait pas vouloir abandonner. Elle regardait son enfant avec des yeux emplis d'affections et d'amour. Diamant avait envie de lui crier de détourner le regard. Il était trop difficile de sentir ses yeux posés sur lui.

    - Peut-être que tu m'en veux de t'avoir laisser seul si longtemps, lui dit-elle. Peut-être que tu me hais au point de me tuer...mais dis toi une seule et unique chose...c'est que tu ne pourra jamais me haïr autant que je me hais moi même en ce moment. Et dis toi une chose, c'est que même si toi tu me déteste, moi je t'aimerai toujours ! Et si un jour tu voulais me parler ou tu avais besoin de moi, je serai toujours la même si en ce moment tu me rejettes. Et n'oublie pas Diamant, c'est que tu es mon fils et tu ne pourras jamais rien y changer...tu pourra toujours le nier,mais je serai toujours une partie de toi car tu es ma progéniture et tu porte mon sang. C'est pourquoi même si tu me renie je serai toujours la si un jours tu as besoin de moi...

    Besoin d'elle ? Quelle absurdité ! Diamant n'aurait jamais besoin d'une chatte qui l'avait abandonné. Il ne voulait plus jamais la revoir, il voulait l'oublier. Mais il savait que ce serait impossible. Il savait qu'il garderait une marque à vie de cette discussion. Brume l'avait blessé au plus profond de lui-même et rien ni personne ne pouvait y changer quelque chose.

    Qu'allait-il devenir, maintenant ? Il ne se sentait pas de retourner chez lui, au milieu des autres chats. Non. Il n'avait aucune envie de retourner au milieu des regards interrogateurs qui vous posent une question dès que tu as quelque chose travers. « Tiens pourquoi mange-t-il sa proie en commençant par le ventre ? » disaient les commères. Mais parce que !
    Diamant détestait ces gens-là qui puisqu'ils n'avaient rien d'autre à faire, exaspéraient leurs camarades. Diamant ne supporterait pas de devenir l'un des leurs. Il n'était pas fait pour vivre en communauté.

    Tout ça...à cause de cette chatte, cette dénommée Brume. Avant de la rencontrer, il était encore heureux, paisible. Et voilà que la chatte grise troublait sa sérénité. Et pour quoi ? Pour lui annoncer qu'elle était sa mère, qu'elle l'avait abandonné, mais qu'elle souhaitait rattraper le temps perdu...
    Il la détestait, il la détestait, il la détestait ! Le chat tigré ne parvenait qu'à dire ça. Il était incapable de penser autre chose tout simplement parce qu'il ne savait plus quoi penser.

_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 22
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Re: Souffle (chat) /Fiche complète/   Mer 23 Déc - 5:18

- Une chose : ne dis rien à Ciel ...Promis?

Mais jamais il ne lui dirait ! Jamais il ne lui parlerait d'ailleurs. Diamant allait jeter une remarque cinglante à Fleur de Brume lorsque sa vue se brouilla. Il était tellement en colère qu'il se sentait vaciller. Il vit la silhouette de la chatte grise devenir floue. Diamant secoua la tête mais cela empira tout. Il se mit à avoir la tête qui tourne.

Il sentait qu'il n'était pas bien du tout, qu'il fallait aller chercher du secours mais il n'avait aucune envie que sa ...mère...aille chercher un guérisseur car si elle en trouvait. S'il devait mourir, le n'y avait qu'une seule chose à dire avant son dernier soupir. Et celle-ci était très simple.

- Je te hais, toi et tous les autres ! Cria-t-il à la chatte


Soudain Diamant s'écroula et il perdit connaissance.

Enfin pas vraiment, il était toujours conscient mais il était incapable de se lever, et même de faire le moindre geste. Il était capable de penser, il était capable d'imaginer l'expression horrifiée de Brume, tentant de le réanimer. Oui. Tout ça, il pouvait le faire. Mais il ne pouvait pas bouger.

Il avait l'impression que la vie marchait en accéléré et que lui était au ralenti. Allongé ainsi au sol, il se sentait bien. Personne n'était là pour le déranger. Oui. Personne. Et c'était surtout ça qui créait une telle sérénité.

Pourtant, lorsqu'il devrait se relever, il devrait également affronter la vie et la présence d'autres chats autour de lui. Ce qu'il détestait. Il détestait parler. Il préférait rester silencieux. Diamant était ce que certains appelaient taciturne. Ces gens-là se moquaient également de lui car les chats taciturnes ne sont pas très intéressants.
Et Diamant ne trouvait pas très intéressants ceux qui parlaient pour dire des choses inutiles. Alors, il ne s'entendait avec personne.

Mais dans ces conditions, comment être heureux ? Il l'ignorait. A moins que..non. Si...non. Il détestait vivre avec la présence d'autres chats. Il fallait donc qu'il parte vivre seul ? Mais en aurait-il le courage ?

- NUAGE DE DIAMANT ! S'époumona Fleur de Brume


Elle avait parler tellement fort que son cri résonnait encore dans les oreilles de Diamant.
Bien qu'il déteste sa mère, il aurait voulu pouvoir la rassurer, lui dire de ne pas s'inquiéter, qu'il allait bien. Mais il n'y arrivait pas.

Soudain l'odeur de Brume devient encore plus tenace. Elle devait s'approcher. En effet, Diamant sentit son souffle secouer son pelage puis celui-ci s'accéléra et elle partit en courant.

Ah, la lâche ! Cela ne l'étonnait pas ! Dès qu'il y avait quelque chose d'un peu trop dur pour son coeur fragile, elle partait en courant. Mais, comment pouvait-il être son fils ? C'était totalement impossible, ils n'avaient absolument rien en commun.

Je la hais, je la hais, pensa Diamant. Soudain le chat tigré entendit des pas. Un nouveau chat venait-il ? Mais, une odeur, la même que quelques minutes plus tôt, lui titilla les narines. Oh, non, c'est encore Brume qui vient, grogna intérieurement le chat tigré.

Brume s'approcha et déposa une éponge mouillée sur le front de Diamant. Celle-ci lui fit un bien fou. Il sentit le froid lui pénétrer le corps et lui redonner des forces. Mais il était encore incapable de se lever. Il décida de se laisser aller au sommeil, peut-être parviendrait-il à prendre ainsi suffisamment de forces, et pouvoir, à son réveil retourner dans sa maisonnette, s'il le souhaitait. Car en réalité, il n'était pas sûre de le souhaiter. Il avait surtout envie d'être seul. Et il commençait à se poser des questions. Ne ferait-il pas mieux de devenir solitaire ? Certainement.

Diamant sentit Brume se coucher derrière lui. Elle ne semblait pas prête à abandonner. Oh, non. Elle paraissait même prête à tout faire pour gagner la confiance et l'amour de son fils. Mais elle aurait encore beaucoup de choses à faire.
Diamant fut coupée dans ses pensées par le sommeil qui le gagnait. En quelques minutes, il dormait profondément.


Jean-Jacques Goldman a dit : "Il y a une question dans je t'aime qui demande et m'aimes-tu, toi ?". Nuage de Diamant haïssait Brume et pourtant elle, l'aimait de tout son coeur. N'était-ce pas une situation étrange ? Si. Très.
Mais peut-être pouvait-elle changer. Seulement la question était...comment ?

Diamant sentit sa mère bouger à côté de lui. Elle semblait angoisser au plus haut point. Elle avait peut-être peur d'avoir tuer son fils ou bien que celui-ci ne se relève plus jamais.
Pourtant, elle restait prêt de lui et le veillait, aux aguets du moindre problème. Et rien que pour cela, le chat tigré ne pouvait s'empêcher de la respecter.

- Je suis tellement stupide...dit-elle, faiblement. Pourquoi je ne l'ai pas gardé?


Brume avait parlé à voix haute et pourtant, peut-être n'aurait-elle pas dû car cette phrase, cette toute petite phrase de rien du tout fit énormément de mal au chat tigré. En effet, pourquoi ne l'avait-elle pas gardé ? Cela lui aurait évité bien des souffrances, à lui, et même à elle.

Lui, il aurait certainement été un chaton joyeux, épanoui et fier de ses origines. Et elle, elle aurait été un chatte avait pas de remords au sujet d'une vieille histoire.
Oui. Tout ce serait mieux passé si elle ne l'avait pas abandonné.

En disant cela, Brume semblait penser à voix haute et Diamant tendit l'oreille, curieux de savoir, justement, ce que pensait sa mère à son égard.

- Nous aurions pu être heureux ensemble, continua-t-elle, et maintenant il me renie...Je n'aurais pas du revenir...j'aurais du le laisser vivre sa vie avec l'idée que j'étais peut-être morte...J'aurais du me jeter de cette falaise peut de temps après l'avoir abandonner au sein de ce...clan. Ainsi je n'aurais pas eu a endurer la penser de le savoir loin de moi et aujourd'hui je ne serais pas reniée...je serais pleurée...Ce jour-là...ma vie c'est envolée...J'accouchais d'un magnifique chaton tigré, mais...je ne pouvais le garder car jamais ma mère n'aurait accepté ce chaton. J'étais trop jeune...j'aurais pu devenir solitaire et l'élever,mais...mon clan avait besoin de moi...je ne pouvais me résigner a le laisser mourir et puis j'ai vu cette chatte et elle ma jurer qu'il ne manquerait jamais de rien auprès d'elle et qu'elle cacherait la vérité a son clan sur mes liaison avec ciel d'orage et ainsi cacherait qu'il est du tonnerre...j'acceptai et elle partie avec mon bébé...j'étais tellement désorientée que je m'étais levée et dirigée d'instinct là ou tous les autres chats on peur d'aller...la falaise...je me suis approcher du bord et j'étais prête a sauter lorsque j'ai entendu une voix dans ma tête me dire tu vient de l'abandonner pour ta famille et maintenant tu veux périr en négligeant ta famille! Alors je me suis reculée et je suis rentrée lentement...très lentement au camps se jour la a été pour moi aussi éprouvant que le jour ou ma mère est...morte...elle m'avait abandonné sans le vouloir, mais elle n'avait pas le choix...Moi je l'ai abandonné sans le vouloir vraiment, mais...j'avais le choix...


Diamant avala sa salive difficilement. Il avait bien fait de tendre l'oreille car en quelques instants, il avait apprit de nombreuses choses sur sa mère. Ainsi, elle avait voulu se suicider après l'avoir abandonné. Mais..pourquoi ne l'avait-elle pas fait ? C'était certes une question horrible mais c'était la seule qui venait à l'esprit du petit chat tigré.
Si elle était morte, il serait heureux à cet instant, il serait toujours en train de se promener dans la forêt, paisiblement. Et maintenant il était là, allongé au sol, incapable de faire le moindre mouvement.
Oui. Elle aurait mieux fait de mourir. Comme cela, ses théories auraient été justes et non effondrées en quelques instants. Ah. Il la haïssait comme il n'avait jamais haï quelqu'un.

Diamant sentit Brume se lever et partir quelques instants puis elle revint avec une deuxième éponge mouillée qu'elle lui mit sur le front. Comme quelques minutes plus tôt, celle-ci le soulagea et il se sentit presque la force de se lever mais il n'osa pas car sa mère entamait une nouvelle tirade.

-Tu as l'air si fragile et si délicat, mais à la fois tellement fort et fier!...si je ne t'avais pas vu aujourd'hui je me demande comment je me serais sentie...aller voir Ciel et ne pas te voir...Je te comprend de m'en vouloir, mais moi je t'aimerai malgré tout pour toujours parce que je m'en veux tellement de t'avoir laisser partir que je ne peux que m'émerveiller devant ta splendeur! Tu es devenu apprenti et bientôt sans doute un redoutable guerrier! Je ne pourrai jamais reboucher le trou que je t'ai créé mais une chose est sur, c'est que peut importe comment ça va finir je serai toujours là et, si, par malheur un jour il t'arrivait de quoi je serai là pour t'aider. Même si tu devais te retrouver avec les quatre clans sur le dos je t'aimerais quand même et je serais la pour t'aider au moment ou tu prononceras mon nom je te jure sur le clan des étoiles que même après ma mort je serai toujours là si un jour tu viens qu'à avoir besoin de moi !

C'en était trop pour Diamant. Cette chatte l'exaspérait. Elle était trop gentille...qu'est-ce qui lui disait que, lui, il voulait de son aide ? Il n'en voulait pas ! Il la détestait. D'un bond, Nuage de Diamant se remit sur ses pattes arrières. Il plongea son regard haineux dans celui de sa mère puis lui cria en pleine face :

- Je te hais. Es-tu incapable de le comprendre ? Je ne veux pas de ton aide. Et je n'en voudrais jamais. De personne d'ailleurs. Va-t-en ! Je t'en supplie. Tu ne fais que régner la tristesse et la peur sur ton chemin. Alors va-t-en. Je ne veux plus jamais te revoir !


Il réalisa soudain qu'il était enfin debout. Les éponges avaient dû le soulager. Et même bien le soulager car il avait crié très fort. Il n'aurait pas aimé être à la place de sa mère car ses paroles étaient chargées d'une telle haine, qu'elles auraient pu faire tomber dans les pommes même le plus valeureux des guerriers.

Mais la plus faible et la plus lâche des chatte méritait ces paroles à la différence du valeureux guerrier.

Malgré la douleur qu'elle semblait endurer, Brume se leva et s'approcha de son fils. Elle semblait se retenir d'éclater en sanglots. Pendant un instant, Diamant eut pitié d'elle et voulut s'excuser mais il n'y parvint pas. Il ressentait trop de haine pour la guerrière.
Fleur de Brume s'avança et huma pleinement l'odeur de son petit puis partit, tranquillement. On voyait qu'elle voulait faire comme si les paroles de son fils ne lui faisaient rien mais il suffisait de voir l'expression qu'elle affichait pour comprendre qu'elle mentait.

- Au revoir, fils, dit-elle en appuyant sur le mot fils.

Cette phrase fit un mal fou à Diamant. Il lui avait demandé de partir et pourtant il n'en avait pas envie. Il aurait voulu respirer encore sa douce fragrance.
Il aurait voulu en savoir plus sur ses propres origines, sur son père, sur sa naissance...mais il savait que tout ça, tout ce qu'il aurait voulu savoir, il ne le saurait jamais, tout simplement parce qu'il n'oserait pas aller lui demander et qu'il avait laissé sa seule chance partir en pleurant.

Et, alors, qu'aujourd'hui, il aurait pu apaiser sa conscience, savoir pourquoi on l'avait abandonner, il s'était froissé avec sa propre mère et lui avait dit des énormités.
Pendant un instant, Diamant eut envie de crier à Brume de revenir mais aucun son ne sortit et il resta ainsi, la gueule grande ouverte, comme un parfait idiot.

Abandonnant son idée de rappeler la chatte puisque celle-ci était désormais trop loin, il détourna son regard et se mit à marcher. C'est à cet instant qu'il se rendit compte qu'il faisait déjà nuit. Il avait dû rester allongé au sol très longtemps.

Soudain une question lui vint à l'esprit, qui, aurait pu être tout à fait évidente, mais qui, pour lui ne l'était plus tellement. Qu'allait-il faire maintenant ? Il ne pouvait pas rentrer chez lui, il s'en sentait incapable. Mais alors qu'allait-il faire ? Il avait besoin de solitude. Et pourtant, il fallait qu'il rentre auprès de son clan si il ne voulait pas que ceux-ci s'inquiètent.

Diamant grogna, il en avait marre de ce système où tout le monde a peur pour l'autre, où on a aucune liberté, où on est obligé de dormir dans la même tanière que les autres apprentis, où on doit obligatoirement avoir des amis...il en avait marre d'être de vivre en communauté.
Lorsque cette conclusion arriva dans l'esprit du petit chat, il se figea et son sang se glaça dans ses veines. Était-ce vraiment ça qu'il ressentait ? La lassitude d'être dans un groupe ? Fallait-il qu'il devienne sol..solitaire pour être enfin heureux. Le mot solitaire se bloquait dans sa gorge quand il tentait de le prononcer.

Le chat tigré s'arrêta, et s'allongea sur un tas de feuilles. Était-il mieux ici ? A dormir sur un tas de feuilles que bien au chaud dans sa tanière ? Était-il bien certain de ce qu'il avançait ? Toutes ses questions se bousculaient dans sa tête et Diamant avait l'impression de devenir fou.
Il n'osait pas se l'avouer mais il avait les réponses à ces questions. Il dormirait mieux sur un tas de feuilles, seul. Il serait plus heureux solitaire.
Le souffle coupé, Diamant se releva et observa les alentours. Était-ce sa nouvelle maison, son nouveau logis ?

Hochant la tête, Diamant comprit enfin son destin. Il n'était pas fait pour devenir un chat loyal. Oh, non. Loin de là.
Marchant d'une démarche lourde, Diamant se dirigea vers un territoire neutre et vers son avenir.

Mais quel serait son nouveau nom ? La période heureuse où il vivait avec Flèche dans la pouponnière et où celle-ci voyait un diamant dans ses prunelles était révolue. Tout avait changé. Il ne sentait plus vivant. Il avait l'impression de n'être plus que de l'air. Oui. C'était cela plus qu'un Souffle.
Un nouveau chat été né, nommé désormais Courant d'Air.



Merci de garder ce qui est au dessus si vous prenez cette fiche. Ne pas prendre sans mon autorisation et/ou sur un autre forum. Pour prendre cette fiche sur ce forum, il suffit juste de m'envoyer un mp pour me prévenir.

_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 



Dernière édition par Änsel le Lun 9 Aoû - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 22
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Re: Souffle (chat) /Fiche complète/   Mer 23 Déc - 5:20

Code:
[center]
[b][size=18]Courant d'Air[/size][/b][/center]

[u][size=18]D[/size]escription physique[/u] :  Souffle possède un pelage relativement fourni, gris argent, nuancé de teintes couleur dorées selon le jeu de lumière. Ses crocs et ses griffes ne sont pas très développées ce qui lui attire parfois la risée des autres. "Tu as les crocs d'un chaton", "Retourne à la pouponnière"... Et d'autres phrases du même genre lui étaient habituelles quand il vivait encore chez ses parents. A cette époque, il était plutôt agile et plein de vie. C'est loin, très loin d'être le cas désormais.

[u][size=18]D[/size]escription morale[/u] : Souffle était autrefois un chat malicieux et comme je l'ai dit précédemment, plein de vie. Mais il ne fallait pas le chercher car il s'énervait facilement et alors....gare à vous. C'était un peu son côté "noir". Bien qu'il soit très susceptible, il était plutôt sociable et se liait facilement d'amitié avec les autres. Il était même très affectueux lorsqu'il s'attachait à quelqu'un. Si je devais faire un résumé bref de sa vie avant : Il était à la recherche de l'âme sœur et rêvait de vivre heureux. En gros, il était parfait. Qu'est-ce qui lui est arrivé ? Qu'est-il devenu ? Vous allez bientôt le savoir... *suspense*
Maintenant... Parlons de comment il est... maintenant.
Son caractère est forgé sur de fortes sautes d'humeurs. La plupart du temps il est désagréable et vit seul dans une petite maisonnette de la forêt. Les gens le détestent et le traitent de "sauvage" car il marche à quatre pattes. Comme Souffle n'a pas une patience sans limite, il déteste attendre et se fâche facilement. Etant tout à fait conscient qu'il ne pouvait vivre au milieu d'autres félins, qu'il avait besoin de son espace vital, il est donc partit vivre tout seul.

Il ne sait pas vraiment pourquoi il a décidé de s'appeler Souffle. Décidé, oui. Vous avez bien lu. C'est lui qui a choisi son nom. Auparavant, quand il réussissait à cacher sa tristesse et à ne pas montrer à quel point il souffrait, il se nommait Diamant, en souvenir du petit diamant que l'on peut apercevoir dans ses yeux pendant le nuit. Mais lorsqu'il est parti, seul, il était tellement malheureux que le seul nom, qui d'après lui, lui convenait était Souffle. Pourquoi ? Je l'expliquerai dans son histoire et alors...vous comprendrez ! XD
[u]
[size=18]R[/size]elations[/u]: Il n'as pas de relation. Il hais tout le monde.
Avez-vous déjà vu le film "Le hérisson" ? Ou déjà lu le livre "L'élégance le hérisson" ? Et bien, la petite fille, Paloma est à peu près aussi torturée que Souffle.

"Je m'appelle Souffle, j'ai deux ans et je vis dans une petite cabane, isolé. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c’est le bocal à poissons, la vacuité et l’ineptie de l’existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très malheureux. Exceptionnellement malheureux, même. Et le malheur nous éclaire. La vie est pourrie, bonne à jeter. C’est pour ça que j’ai pris ma décision : à la prochaine lune, le jour de mes treize mois, je me suiciderai.

JE VOUS HAIS. TOUS. SANS AUCUNE EXCEPTION."

[u][size=18]H[/size]istoire[/u] : Souffle n'a pas une histoire passionnante. Jusqu'à ses huit mois, il chez deux chats qu'il pensait être son père et sa mère. Il était plutôt malheureux mais cela n'avait absolument rien avoir avec ces deux félins. En fait, il se sentait mal dans sa peau. Il trouvait que tous les chats méritaient de mourir, n'étaient pas dignes de vivre. Il était un peu fou, en fait. Et cela était dû à toutes les moqueries qu'il avait dû subir parce qu'il était trop maigre, trop petit, qu'il n'avait rien d'un chat.
Un jour de juillet, sa "mère" : Flèche, avait été touchée par une maladie encore inconnue et même le meilleur médecin n'avait absolument rien pu faire. Juste avant sa mort, Flèche lui avait avoué qu'elle n'était pas sa mère biologique mais avait refusé de lui avouer le nom de ses réels parents "Sache qu'ils te portent toujours dans leurs cœurs." avait-elle seulement dit.

Souffle avait beaucoup souffert de la mort de celle qui lui avait tant apprit et qu'il avait longtemps pris pour sa mère. Son "père" avait tenté de le consoler mais il n'y avait rien à faire. Comment se consoler d'une mort aussi violente et d'une nouvelle aussi inattendue ? Pour couronner le tout, son "père" mourra de tristesse.
 
Maintenant, la suite de l'histoire. Et elle n'est pas très heureuse. Quand il avait huit mois, alors qu'il était enfant arrivé à être à peu près bien dans sa peau. Il a rencontré sa mère, Brume.

_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 22
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Re: Souffle (chat) /Fiche complète/   Mer 23 Déc - 5:20

Code:
[list]Le soleil était à son zénith lorsque Diamant avait décidé d'aller se promener. Il s'était alors faufilé hors de chez lui, où il vivait désormais seul, pour profiter des douces fragrances de la forêt. Les effluves alléchantes de l'automne lui parvenaient pendant qu'il courait et il se sentait, pour une fois, heureux de vivre. L'air faisait voler son pelage. Il zigzaguait à travers les arbres comme une ombre. Il courait tellement vite que ses pattes ne semblaient pas toucher le sol. La vitesse était son point fort. Au milieu de tous les félins, il était un des meilleurs. La forêt était étrangement silencieuse, comme représentant son caractère paisible en ce jour de grande chaleur. Les fois où il était aussi serein étaient très rares. La plupart du temps, il était en colère et ne supportait personne. Nuage de Diamant était un chat qui n'avait plus de famille. Il avait été élevé par une vieille chatte nommée Flèche. Celle-ci était de nature affectueuse et aimante. Nuage de Damant l'avait toujours respectée. Un jour, elle lui avait avoué ne pas être sa mère biologique. Cette révélation l'avait bouleversé et renfermé sur lui même. Et bien que Flèche ne cessât, de son vivant, de lui répéter "Ne t'inquiètes pas, tes vrais parents te portent toujours dans leurs cœurs", Diamant n'y croyait pas. Il étaient certains que ses parents l'avaient abandonnés volontairement. Il s'était alors mis à douter de lui, à se demander pourquoi on l'avait abandonné...Il en avait conclu que ses parents ne le trouvaient pas suffisamment beau ou musclé. Et il s'était persuadé qu'il n'était pas digne de vivre. Puis il avait rencontré Sangha, une chatte d'environ 2 ans, et elle lui avait ouvert les yeux. Elle lui avait fait pensé à une option qui ne lui était jamais venue à l'esprit : peut-être ses parents étaient-ils morts. Et c'était tout çà fait probable. Diamant avait alors longuement réfléchi à ce que lui avait dit Sangha. Depuis, il préférait penser comme elle. Il se sentait mieux et cessait de douter de lui. Et même, certaines fois, il se surprenait à être heureux. Soudain, une odeur tout à fait inconnue mais qui pourtant lui disait quelque chose, lui parvint. Elle était fruitée, douce, chaude et agréable. Diamant la huma avec bonheur. Qui pouvait dégager une telle fragrance ? Une chatte, qui se trouvait derrière les feuillages, s'avança et se mit à découvert. Ses yeux semblaient pétiller de bonheur. En le voyant, elle afficha un grand sourire. Elle s'approcha de lui. Elle paraissait se retenir à grand peine de lui sauter dessus et de le prendre dans ses pattes. [b]- Mon petit Siamant ! S'écria-t-elle. C'est bien toi ! Dieu soit loué ! Tu vas bien ![/b] Elle se mit alors à pleurer. Mais elle ignorait les larmes qui dégoulinaient et trempaient son pelage. Elle continuait à parler, comme émerveillée. Qui était-elle ? Diamant avait un mauvais pressentiment à son égard. Il lui semblait qu'elle était porteuse de mauvaises nouvelles. [b] - Pourquoi t'ai-je laisser partir avec elle ? J'aurais du te garder ! Tu es tellement ... Tellement ... magnifique ! Et comment va Flèche? Elle a été tellement bonne pour moi ! Ton père n'a pas eu l'audace de tout t'avouer, je parie. Il a toujours été près de toi sans que tu t'en rendre compte. Ciel m'avait avertit qu'il ne te reconnaitrait pas comme son enfant ! Comme il est lâche! Tu dois maintenant avoir 7 ou 8 lunes? Je suis si fière de ce que tu es maintenant. Mais...je comprendrais que tu ne veuilles pas de moi...Moi, l'ingrate qui t'a abandonné ![/b] Diamant écarquilla les yeux. Il ne comprenait rien à la situation. Qui était cette chatte ? Que lui voulait-elle ? Pourquoi savait-elle tant de choses sur lui ? Soudain, la peur s'empara du minuscule corps du chat tigré et une idée lui envahit l'esprit. Et si c'était sa...sa...sa mère ? Mais, elle était morte ! Sangha le lui avait dit ! Elle avait dit que sa mère était morte ! "Et non, Diamant, je ne t'ai jamais dit ça. Je t'ai seulement mit en tête une autre option. Mais ce n'est pas forcément la bonne" fit la voix de Sangha dans son esprit. Nuage de Diamant secoua la tête. Il entendait des voix, maintenant. Il était en train de devenir fou, complètement fou. Il fallait qu'il se reprenne. [b]- Qui êtes-vous ? Demanda-t-il d'une voix froide, ignorant toutes les questions de la chatte qui d'ailleurs, étaient plutôt des questions rhétoriques.[/b] Il ne connaissait pas la chattemais il la détestait déjà. Bien que son odeur lui rappelle des souvenirs...non ! C'était impossible. La chatte ne pouvait être sa mère ! Diamant se retenait à grand peine d'éclater en sanglots. La paix et la sérénité qu'il avait en lui quelques minutes plus tôt avaient complètement disparus. Il se sentait plus malheureux que jamais. Et la boule au fond de sa gorge qui le mettait en permanence en colère avait réapparu. Brume tressaillit et sembla un instant déstabilisée. Elle afficha un air blessé, comme choquée que son propre fils la rejette. Elle s'approcha du chat tigré, qu'elle paraissait tant aimer, et prit un air désolé. Diamant n'éprouvait que du dégout pour cette chatte qui osait troublait sa sérénité en prétendant être sa mère. Qui était-elle pour faire une telle chose ? Il avait été malheureux tellement longtemps... et voilà que, maintenant, alors qu'il avait enfin trouvé la paix, sa soit-disant mère refaisait surface. Comment pouvait-elle le faire souffrir ainsi ? [b]- Moi, je suis l'ingrate qui t'a abandonné à Flèche de peur que mon clan me rejette pour cause que j'ai eu un chaton avec un membre du clan de la rivière, commença-t-elle. Je me nomme Brume. Ton père est Ciel. Il n'a plus voulu me voir en apprenant que je te portais. Il a dit que, à la naissance, je devrais te tuer car tu étais un mélange de deux clans donc tu n'appartenais à aucun clan. Je n'ai jamais voulu et il n'a plus voulu me revoir. Il n'est pas au courant que c'est toi son fils. Et s'il-te-plait, ne lui en parle pas, il risquerait de m'en vouloir de t'avoir laisser en vie et dans son clan en plus. Moi je suis du clan du tonnerre.[/b] Diamant avala sa salive difficilement. La boule au fond de sa gorge semblait enfler. Il avait l'impression qu'elle allait exploser. Elle avait commencé par l'empêcher de parler correctement et voilà qu'elle lui rendait la respiration difficile... Ainsi son père s'appelait Ciel et il était du clan de la rivière? Diamant avait vaguement entendu parler de ce chat au caractère solitaire. Il le détestait d'avance. Il l'avait abandonné et avait refusé de l'élever alors qu'il connaissait l'existence de son fils, comment ne pas le haïr ? Brume se traitait d'ingrate. C'était un bien joli mot à côté de toutes les insultes que Diamant avait envie de lui cracher à la figure. Le chat tigré recula d'un pas, dégouté par la chatte grise. Cette féline ne pouvait être sa mère. C'était absolument impossible. Pourtant, Diamant ne pouvait nier la ressemblance qu'il y avait entre lui et elle. Brume était une chatte grise pâle, légèrement tigrée d'un gris plus foncé, avec des teintes dorées, exactement comme Nuage de Diamant. Et la ressemblance était tellement ressemblante qu'elle en devenait troublante. [b]- Non, c'est impossible, souffla-t-il comme à lui même puis il releva le museau et cracha à la figure de la chatte, plein de dégout : C'est impossible ![/b] Diamant se sentit vaciller. Il ne s'était jamais sentit aussi mal de sa longue vie malheureuse. Cette chatte était le diable en personne. Elle n'apportait que le malheur, le dégout, la tristesse et la haine. Et ce Ciel , il allait regretter de l'avoir fait tant souffrir et de le faire tant souffrir. Les deux félins allaient payer pour les erreurs qu'ils avaient faites et qu'il n'auraient jamais dû faire. [b]- Je te hais ! Cria-t-il à la chatte. Tu entends ? Je te hais ! Tu n'as pas à te trouver dans ma vie ! Va-t-en ![/b][/list]

_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 22
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Re: Souffle (chat) /Fiche complète/   Mer 23 Déc - 5:21

Code:
[list]La forêt était toujours aussi silencieuse. Un oiseau chantait, par-ci, par-là mais c'était tout. Il n'y avait aucun bruits de feuillages.
 Diamant avait envie de crier à la nature de faire plus de bruit. Le silence l'énervait au plus au point. Il n'était pas calme, il n'en était pas capable. Pourquoi la forêt en était-elle capable, elle ? Quelle injustice !

Brume recula d'un pas, effrayée. Il avait dû crier très fort car elle s'écroula au sol. Elle se releva difficilement, prenant appui sur ses pattes arrières. Lorsqu'elle pu de nouveau plonger son regard dans celui de son fils, elle se mit à pleurer...comme une madeleine.

 Diamant la haïssais. Il n'avait jamais autant détesté quelqu'un de sa vie. Mais c'était tout à fait normal, non seulement elle avait tout les défauts : elle était fragile, n'importe quelle autre chatte serait restée debout, droite, affronter son fils de pleine face.
Mais en plus, c'était une lâche : elle avait abandonné son enfant, sa progéniture. N'était-ce pas une preuve de lâcheté?

Bien que la chatte eut l'air d'avoir remarqué que Diamant la rejetait. Elle ne semblait pas vouloir abandonner. Elle regardait son enfant avec des yeux emplis d'affections et d'amour. Diamant avait envie de lui crier de détourner le regard. Il était trop difficile de sentir ses yeux posés sur lui.

[b]- Peut-être que tu m'en veux de t'avoir laisser seul si longtemps, lui dit-elle. Peut-être que tu me hais au point de me tuer...mais dis toi une seule et unique chose...c'est que tu ne pourra jamais me haïr autant que je me hais moi même en ce moment. Et dis toi une chose, c'est que même si toi tu me déteste, moi je t'aimerai toujours ! Et si un jour tu voulais me parler ou tu avais besoin de moi, je serai toujours la même si en ce moment tu me rejettes. Et n'oublie pas Diamant, c'est que tu es mon fils et tu ne pourras jamais rien y changer...tu pourra toujours le nier,mais je serai toujours une partie de toi car tu es ma progéniture et tu porte mon sang. C'est pourquoi même si tu me renie je serai toujours la si un jours tu as besoin de moi...[/b]

Besoin d'elle ? Quelle absurdité !  Diamant n'aurait jamais besoin d'une chatte qui l'avait abandonné. Il ne voulait plus jamais la revoir, il voulait l'oublier. Mais il savait que ce serait impossible. Il savait qu'il garderait une marque à vie de cette discussion. Brume l'avait blessé au plus profond de lui-même et rien ni personne ne pouvait y changer quelque chose.

Qu'allait-il devenir, maintenant ? Il ne se sentait pas de retourner chez lui, au milieu des autres chats. Non. Il n'avait aucune envie de retourner au milieu des regards interrogateurs qui vous posent une question dès que tu as quelque chose travers. « Tiens pourquoi mange-t-il sa proie en commençant par le ventre ? » disaient les commères. Mais parce que !
Diamant détestait ces gens-là qui puisqu'ils n'avaient rien d'autre à faire, exaspéraient leurs camarades. Diamant ne supporterait pas de devenir l'un des leurs. Il n'était pas fait pour vivre en communauté.

Tout ça...à cause de cette chatte, cette dénommée  Brume. Avant de la rencontrer, il était encore heureux, paisible. Et voilà que la chatte grise troublait sa sérénité. Et pour quoi ? Pour lui annoncer qu'elle était sa mère, qu'elle l'avait abandonné, mais qu'elle souhaitait rattraper le temps perdu...
Il la détestait, il la détestait, il la détestait ! Le chat tigré ne parvenait qu'à dire ça. Il était incapable de penser autre chose tout simplement parce qu'il ne savait plus quoi penser.[/list]

_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org
avatar
Änsel
♫ Fondatrice graphiste « Mangez des petits pois ! »


Messages : 2391
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 22
Citation personnelle : L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge.
Pseudo : Framboise d'Alumine :)

Votre Personnage
Age: 15 ans
Sexe: Fille
Métier: Hôtesse =D

MessageSujet: Re: Souffle (chat) /Fiche complète/   Mer 23 Déc - 5:24

Code:
[b]- Une chose : ne dis rien à Ciel ...Promis?[/b]

Mais jamais il ne lui dirait ! Jamais il ne lui parlerait d'ailleurs. Diamant allait jeter une remarque cinglante à  Brume lorsque sa vue se brouilla. Il était tellement en colère qu'il se sentait vaciller. Il vit la silhouette de la chatte grise devenir floue. Diamant secoua la tête mais cela empira tout. Il se mit à avoir la tête qui tourne.

Il sentait qu'il n'était pas bien du tout, qu'il fallait aller chercher du secours mais il n'avait aucune envie que sa ...mère...aille chercher un guérisseur car si elle en trouvait. S'il devait mourir, le n'y avait qu'une seule chose à dire avant son dernier soupir. Et celle-ci était très simple.
[b]
- Je te hais, toi et tous les autres ! Cria-t-il à la chatte[/b]

Soudain Diamant s'écroula et il perdit connaissance.

Enfin pas vraiment, il était toujours conscient mais il était incapable de se lever, et même de faire le moindre geste. Il était capable de penser, il était capable d'imaginer l'expression horrifiée de Brume, tentant de le réanimer. Oui. Tout ça, il pouvait le faire. Mais il ne pouvait pas bouger.

Il avait l'impression que la vie marchait en accéléré et que lui était au ralenti. Allongé ainsi au sol, il se sentait bien. Personne n'était là pour le déranger. Oui. Personne. Et c'était surtout ça qui créait une telle sérénité.

Pourtant, lorsqu'il devrait se relever, il devrait également affronter la vie et la présence d'autres chats autour de lui. Ce qu'il détestait. Il détestait parler. Il préférait rester silencieux. Diamant était ce que certains appelaient taciturne. Ces gens-là se moquaient également de lui car les chats taciturnes ne sont pas très intéressants.
Et Diamant ne trouvait pas très intéressants ceux qui parlaient pour dire des choses inutiles. Alors, il ne s'entendait avec personne.

Mais dans ces conditions, comment être heureux ? Il l'ignorait. A moins que..non. Si...non. Il détestait vivre avec la présence d'autres chats. Il fallait donc qu'il parte vivre seul ? Mais en aurait-il le courage ?
[b]
- DIAMANT ! S'époumona Brume[/b]

Elle avait parler tellement fort que son cri résonnait encore dans les oreilles de  Diamant.
Bien qu'il déteste sa mère, il aurait voulu pouvoir la rassurer, lui dire de ne pas s'inquiéter, qu'il allait bien. Mais il n'y arrivait pas.

Soudain l'odeur de Brume devient encore plus tenace. Elle devait s'approcher. En effet, Diamant sentit son souffle secouer son pelage puis celui-ci s'accéléra et elle partit en courant.

Ah, la lâche ! Cela ne l'étonnait pas ! Dès qu'il y avait quelque chose d'un peu trop dur pour son coeur fragile, elle partait en courant. Mais, comment pouvait-il être son fils ? C'était totalement impossible, ils n'avaient absolument rien en commun.

Je la hais, je la hais, pensa Diamant. Soudain le chat tigré entendit des pas. Un nouveau chat venait-il ? Mais, une odeur, la même que quelques minutes plus tôt, lui titilla les narines. Oh, non, c'est encore Brume qui vient, grogna intérieurement le chat tigré.

Brume s'approcha et déposa une éponge mouillée sur le front de Diamant. Celle-ci lui fit un bien fou. Il sentit le froid lui pénétrer le corps et lui redonner des forces. Mais il était encore incapable de se lever. Il décida de se laisser aller au sommeil, peut-être parviendrait-il à prendre ainsi suffisamment de forces, et pouvoir, à son réveil retourner dans sa maisonnette, s'il le souhaitait. Car en réalité, il n'était pas sûre de le souhaiter. Il avait surtout envie d'être seul. Et il commençait à se poser des questions. Ne ferait-il pas mieux de devenir solitaire ? Certainement.

 Diamant sentit Brume se coucher derrière lui. Elle ne semblait pas prête à abandonner. Oh, non. Elle paraissait même prête à tout faire pour gagner la confiance et l'amour de son fils. Mais elle aurait encore beaucoup de choses à faire.
Diamant fut coupée dans ses pensées par le sommeil qui le gagnait. En quelques minutes, il dormait profondément.


Jean-Jacques Goldman a dit : "Il y a une question dans je t'aime qui demande et m'aimes-tu, toi ?". Nuage de Diamant haïssait  Brume et pourtant elle, l'aimait de tout son coeur. N'était-ce pas une situation étrange ? Si. Très.
Mais peut-être pouvait-elle changer. Seulement la question était...comment ?

Diamant sentit sa mère bouger à côté de lui. Elle semblait angoisser au plus haut point. Elle avait peut-être peur d'avoir tuer son fils ou bien que celui-ci ne se relève plus jamais.
Pourtant, elle restait prêt de lui et le veillait, aux aguets du moindre problème. Et rien que pour cela, le chat tigré ne pouvait s'empêcher de la respecter.
[b]
- Je suis tellement stupide...dit-elle, faiblement. Pourquoi je ne l'ai pas gardé?[/b]

Brume avait parlé à voix haute et pourtant, peut-être n'aurait-elle pas dû car cette phrase, cette toute petite phrase de rien du tout fit énormément de mal au chat tigré. En effet, pourquoi ne l'avait-elle pas gardé ? Cela lui aurait évité bien des souffrances, à lui, et même à elle.

Lui, il aurait certainement été un chaton joyeux, épanoui et fier de ses origines. Et elle, elle aurait été un chatte avait pas de remords au sujet d'une vieille histoire.
Oui. Tout ce serait mieux passé si elle ne l'avait pas abandonné.

En disant cela, Brume semblait penser à voix haute et Diamant tendit l'oreille, curieux de savoir, justement, ce que pensait sa mère à son égard.
[b]
- Nous aurions pu être heureux ensemble, continua-t-elle, et maintenant il me renie...Je n'aurais pas du revenir...j'aurais du le laisser vivre sa vie avec l'idée que j'étais peut-être morte...J'aurais du me jeter de cette falaise peut de temps après l'avoir abandonner au sein de ce...clan. Ainsi je n'aurais pas eu a endurer la penser de le savoir loin de moi et aujourd'hui je ne serais pas reniée...je serais pleurée...Ce jour-là...ma vie c'est envolée...J'accouchais d'un magnifique chaton tigré, mais...je ne pouvais le garder car jamais ma mère n'aurait accepté ce chaton. J'étais trop jeune...j'aurais pu devenir solitaire et l'élever,mais...mon clan avait besoin de moi...je ne pouvais me résigner a le laisser mourir et puis j'ai vu cette chatte et elle ma jurer qu'il ne manquerait jamais de rien auprès d'elle et qu'elle cacherait la vérité a son clan sur mes liaison avec ciel d'orage et ainsi cacherait qu'il est du tonnerre...j'acceptai et elle partie avec mon bébé...j'étais tellement désorientée que je m'étais levée et dirigée d'instinct là ou tous les autres chats on peur d'aller...la falaise...je me suis approcher du bord et j'étais prête a sauter lorsque j'ai entendu une voix dans ma tête me dire tu vient de l'abandonner pour ta famille et maintenant tu veux périr en négligeant ta famille! Alors je me suis reculée et je suis rentrée lentement...très lentement au camps se jour la a été pour moi aussi éprouvant que le jour ou ma mère est...morte...elle m'avait abandonné sans le vouloir, mais elle n'avait pas le choix...Moi je l'ai abandonné sans le vouloir vraiment, mais...j'avais le choix...[/b]

Diamant avala sa salive difficilement. Il avait bien fait de tendre l'oreille car en quelques instants, il avait apprit de nombreuses choses sur sa mère. Ainsi, elle avait voulu se suicider après l'avoir abandonné. Mais..pourquoi ne l'avait-elle pas fait ? C'était certes une question horrible mais c'était la seule qui venait à l'esprit du petit chat tigré.
Si elle était morte, il serait heureux à cet instant, il serait toujours en train de se promener dans la forêt, paisiblement. Et maintenant il était là, allongé au sol, incapable de faire le moindre mouvement.
Oui. Elle aurait mieux fait de mourir. Comme cela, ses théories auraient été justes et non effondrées en quelques instants. Ah. Il la haïssait comme il n'avait jamais haï quelqu'un.

Diamant sentit Brume se lever et partir quelques instants puis elle revint avec une deuxième éponge mouillée qu'elle lui mit sur le front. Comme quelques minutes plus tôt, celle-ci le soulagea et il se sentit presque la force de se lever mais il n'osa pas car sa mère entamait une nouvelle tirade.

[b]-Tu as l'air si fragile et si délicat, mais à la fois tellement fort et fier!...si je ne t'avais pas vu aujourd'hui je me demande comment je me serais sentie...aller voir Ciel  et ne pas te voir...Je te comprend de m'en vouloir, mais moi je t'aimerai malgré tout pour toujours parce que je m'en veux tellement de t'avoir laisser partir que je ne peux que m'émerveiller devant ta splendeur! Tu es devenu apprenti et bientôt sans doute un redoutable guerrier! Je ne pourrai jamais reboucher le trou que je t'ai créé mais une chose est sur, c'est que peut importe comment ça va finir je serai toujours là et, si, par malheur un jour il t'arrivait de quoi je serai là pour t'aider. Même si tu devais te retrouver avec les quatre clans sur le dos je t'aimerais quand même et je serais la pour t'aider au moment ou tu prononceras mon nom je te jure sur le clan des étoiles que même après ma mort je serai toujours là si un jour tu viens qu'à avoir besoin de moi ![/b]

C'en était trop pour Diamant. Cette chatte l'exaspérait. Elle était trop gentille...qu'est-ce qui lui disait que, lui, il voulait de son aide ? Il n'en voulait pas ! Il la détestait. D'un bond, Nuage de Diamant se remit sur ses pattes arrières. Il plongea son regard haineux dans celui de sa mère puis lui cria en pleine face :
[b]
- Je te hais. Es-tu incapable de le comprendre ? Je ne veux pas de ton aide. Et je n'en voudrais jamais. De personne d'ailleurs. Va-t-en ! Je t'en supplie. Tu ne fais que régner la tristesse et la peur sur ton chemin. Alors va-t-en. Je ne veux plus jamais te revoir ![/b]

Il réalisa soudain qu'il était enfin debout. Les éponges avaient dû le soulager. Et même bien le soulager car il avait crié très fort. Il n'aurait pas aimé être à la place de sa mère car ses paroles étaient chargées d'une telle haine, qu'elles auraient pu faire tomber dans les pommes même le plus valeureux des guerriers.

Mais la plus faible et la plus lâche des chatte méritait ces paroles à la différence du valeureux guerrier.

Malgré la douleur qu'elle semblait endurer, Brume se leva et s'approcha de son fils. Elle semblait se retenir d'éclater en sanglots. Pendant un instant,  Diamant eut pitié d'elle et voulut s'excuser mais il n'y parvint pas. Il ressentait trop de haine pour la guerrière.
Fleur de Brume s'avança et huma pleinement l'odeur de son petit puis partit, tranquillement. On voyait qu'elle voulait faire comme si les paroles de son fils ne lui faisaient rien mais il suffisait de voir l'expression qu'elle affichait pour comprendre qu'elle mentait.

[b]- Au revoir, fils, dit-elle en appuyant sur le mot fils.[/b]

Cette phrase fit un mal fou à  Diamant. Il lui avait demandé de partir et pourtant il n'en avait pas envie. Il aurait voulu respirer encore sa douce fragrance.
Il aurait voulu en savoir plus sur ses propres origines, sur son père, sur sa naissance...mais il savait que tout ça, tout ce qu'il aurait voulu savoir, il ne le saurait jamais, tout simplement parce qu'il n'oserait pas aller lui demander et qu'il avait laissé sa seule chance partir en pleurant.

Et, alors, qu'aujourd'hui, il aurait pu apaiser sa conscience, savoir pourquoi on l'avait abandonner, il s'était froissé avec sa propre mère et lui avait dit des énormités.
Pendant un instant, Diamant eut envie de crier à  Brume de revenir mais aucun son ne sortit et il resta ainsi, la gueule grande ouverte, comme un parfait idiot.

Abandonnant son idée de rappeler la chatte puisque celle-ci était désormais trop loin, il détourna son regard et se mit à marcher. C'est à cet instant qu'il se rendit compte qu'il faisait déjà nuit. Il avait dû rester allongé au sol très longtemps.

Soudain une question lui vint à l'esprit, qui, aurait pu être tout à fait évidente, mais qui, pour lui ne l'était plus tellement. Qu'allait-il faire maintenant ? Il ne pouvait pas rentrer chez lui, il s'en sentait incapable. Mais alors qu'allait-il faire ? Il avait besoin de solitude. Et pourtant, il fallait qu'il rentre auprès de son clan si il ne voulait pas que ceux-ci s'inquiètent.

Diamant grogna, il en avait marre de ce système où tout le monde a peur pour l'autre, où on a aucune liberté, où on est obligé de dormir dans la même tanière que les autres apprentis, où on doit obligatoirement avoir des amis...il en avait marre d'être de vivre en communauté.
Lorsque cette conclusion arriva dans l'esprit du petit chat, il se figea et son sang se glaça dans ses veines. Était-ce vraiment ça qu'il ressentait ? La lassitude d'être dans un groupe ? Fallait-il qu'il devienne sol..solitaire pour être enfin heureux. Le mot solitaire se bloquait dans sa gorge quand il tentait de le prononcer.

Le chat tigré s'arrêta, et s'allongea sur un tas de feuilles. Était-il mieux ici ? A dormir sur un tas de feuilles que bien au chaud dans sa tanière ? Était-il bien certain de ce qu'il avançait ? Toutes ses questions se bousculaient dans sa tête et Diamant avait l'impression de devenir fou.
Il n'osait pas se l'avouer mais il avait les réponses à ces questions. Il dormirait mieux sur un tas de feuilles, seul. Il serait plus heureux solitaire.
Le souffle coupé, Diamant se releva et observa les alentours. Était-ce sa nouvelle maison, son nouveau logis ?

Hochant la tête, Diamant comprit enfin son destin. Il n'était pas fait pour devenir un chat loyal. Oh, non. Loin de là.
Marchant d'une démarche lourde, Diamant se dirigea vers un territoire neutre et vers son avenir.

Mais quel serait son nouveau nom ? La période heureuse où il vivait avec Flèche dans la pouponnière et où celle-ci voyait un diamant dans ses prunelles était révolue. Tout avait changé. Il ne sentait plus vivant. Il avait l'impression de n'être plus que de l'air. Oui. C'était cela plus qu'un Souffle.
Un nouveau chat été né, nommé désormais Souffle.

 .:[size=18][font=Courier New]Vous[/font][/size]:. [u] [size=18]P[/size]uf[/u]: [u][size=18]A[/size]vis sur le fow[/u] : [u][size=18]C[/size]odes[/u] : [i]allez chercher dans le règlement [/i] [u][size=18]A[/size]utre[/u] :

[right]
[img]http://nsa17.casimages.com/img/2010/08/10/10081009230665423.jpg[/img]

Merci de garder ce qui est au dessus si vous prenez cette fiche. Ne pas prendre sans mon autorisation et/ou sur un autre forum. Pour prendre cette fiche sur ce forum, il suffit juste de m'envoyer un mp pour me prévenir. [/right]


_________________





J'ai jamais eu les pieds sur terre.
J'aimerais mieux être un oiseau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mononoke.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souffle (chat) /Fiche complète/   

Revenir en haut Aller en bas
 

Souffle (chat) /Fiche complète/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» PV patte de souffle, mais peut y avoir un autre chat si vous avez envie
» Souffle Delta / Delta Stream
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mononoké :: Commençons. :: ♠ Présentation du personnage :: Pré-créés-